Les dernières critiques

Page Accueil
Critique

Drive (2011)

Par - Jeudi 24 novembre 2011 à 23:37
Vous êtes ici : Critictoo » Critiques »

Drive (2011)

Ryan Gosling est the driver. Il n’a pas de nom, pas d’histoires, et moins il parle, mieux il se porte. Il y a une chose de sûre en tout cas : il sait conduire. En plus de travailler pour Bryan Cranston, il fait aussi le chauffeur la nuit pour des criminels. Alors, rien d’étonnant me direz-vous à ce qu’il trouve le moyen de se lier avec la seule femme de son étage qui a un mari en prison et qui, une fois sorti, va lui attirer une bonne dose de problèmes.

DriveDrive (2011) semble donc reposer par moment sur un emboitement d’évènements trop beau pour être vrai, c’est la magie du cinéma. Pour faire oublier des lignes de dialogues plutôt discutables comme « Sorry, my hands are dirty » à laquelle Albert Brooks répond « That’s okay, so are mine« , avec toute l’intensité possible dans le regard, Drive mise à fond sur l’esthétisme et son ambiance rétro – soutenue par une bande son omniprésente.

Les quelques scènes de voitures que Drive possède se révèlent majoritairement excellentes et vraiment prenantes. La scène d’introduction annonce alors un film qui cherche à ne pas tomber dans les clichés du genre, si ce n’est qu’après, il va mettre un peu de temps à définir ce qu’il est vraiment. La romance avec un manque d’émotion s’installe avant que le thriller noir ne prenne la relève. C’est là qu’à mes yeux le film décolle réellement. Le début est donc un peu longuet et si quelques passages de violence sont moyennement convaincants, d’autres sont tout l’inverse.

Drive tire certainement une grande force de ces moments particulièrement marquants, le film étant un peu trop conscient de lui-même. Tout est très calculé, et avec un personnage qui se veut si peu expressif, difficile d’avoir l’émotion pour contrebalancer le phénomène. Malgré tout, Ryan Gosling réussit bien à laisser entr’apercevoir ce que ressent son personnage. Face à lui, Carey Mulligan est un peu trop transparente, ce qui n’aide pas la partie romantique du film. La relation qu’il entretient avec Cranston m’est apparue plus solide et vivante.

Drive est un film stylisé, ce qui est toujours agréable aux yeux, et qui se veut sans doute profond. Ce n’est donc pas une totale réussite à mes yeux en la matière, mais cela se révèle assez bien fichu dans l’ensemble.

Réalisateur : Nicolas Winding Refn ; scénariste : Hossein Amini, d’après le roman de James Sallis.
Casting : Ryan Gosling, Carey Mulligan, Bryan Cranston, Christina Hendricks, Ron Perlman, Oscar Isaac, Albert Brooks.

À propos de l'auteur, Carole.

avatar
Tous les articles Consultez tous ses articles | e-mail Lui écrire.

Les 3 commentaires sur cet article

Suivre les commentaires par RSS

    Les liens vers cet article

    Laissez un commentaire

    Merci de laisser un message. N'oubliez pas de rester courtois en toute circonstance et d'écrire en français pour que tout le monde puisse comprendre. Penser à signaler les éventuels spoilers au sujet des épisodes à venir.

    Les partenaires Pour rappel, les commentaires sont modérés. Pour plus de détails, rendez-vous sur la page des Conditions Générales d'Utilisation. Enfin, si vous désirez que votre avatar apparaisse, inscrivez-vous sur Gravatar.com. Les liens sont en follow.