Les dernières critiques

Page Accueil
Chroniques

Pas de doute, il y a de la romance dans l’air

Par - Vendredi 20 avril 2012 à 17:55
Vous êtes ici : Critictoo » Chroniques »

Plus on avance, plus les adaptations de romans de Nicholas Sparks sont tout sauf attractives, mais d’un autre côté, c’est quelqu’un qui n’a pas aimé The Notebook qui écrit cela – alors, je ne suis peut-être pas la mieux placé pour juger.

Le prochain à sortir est The Lucky One, avec Zac Efron et Taylor Schilling et l’affiche dit tout ce qu’il y a à dire :

Pas de doute, il y a de la romance dans lair

Pas de chance de se tromper sur la marchandise, c’est bien une romance qui va être servi. On pourrait presque identifier rien qu’au poster le fait qu’il s’agisse d’une adaptation de Nicholas Sparks, si on y regarde de plus près :

 Pas de doute, il y a de la romance dans lair Pas de doute, il y a de la romance dans lair

Tout a commencé en 1998, avec Message in a Bottle. Deux personnes sur une affiche. Le modèle ne va pas totalement s’imposer, mais il sera repris avec Dear John en 2010.

Pas de doute, il y a de la romance dans lair

2002 – Les choses se précisent avec A Walk To Remember, qui laisse peu de place au décor. Dans la lignée de Message in a Bottle car ils ne sont pas l’un en face de l’autre, mais le cadrage annonce la suite.

Pas de doute, il y a de la romance dans lair

2004 – On y est presque. Il y a un virage dans les couleurs, qui n’a pas été (encore ?) reproduit, mais nos deux amoureux se regardent avec passion.

Pas de doute, il y a de la romance dans lair

2008 – La quintessence de l’affiche d’un film Nicholas Sparks. Retour aux couleurs chaudes, et tout est centré sur cet échange de regard plein d’amour qui ne laisse aucun doute, tagline a l’appui, sur ce que l’histoire va nous délivrer. Par contre, j’avais oublié son existence à celui-là.

 Pas de doute, il y a de la romance dans lair

2010 – Après l’égarement Dear John, The Last Song revient à un schéma plus classique, malgré une volonté de se démarquer en ressemblant plus à une affiche pour film qui sort directement en DVD.

Attention, par contre, les gens du marketing tentent parfois de nous piéger et de nous faire passer certains films pour du Nicholas Sparks, alors que ce n’est pas le cas, à l’image de The Vow :

Pas de doute, il y a de la romance dans lair

Ça sent bon le Nicholas Sparks, cela ressemble à du Nicholas Sparks, mais ce n’est pas du Nicholas Sparks !

À propos de l'auteur, Carole.

avatar
Tous les articles Consultez tous ses articles | e-mail Lui écrire.

Vos commentaires sur cet article

Suivre les commentaires par RSS
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article, laissez le votre. Les partenaires

Laissez un commentaire

Merci de laisser un message. N'oubliez pas de rester courtois en toute circonstance et d'écrire en français pour que tout le monde puisse comprendre. Penser à signaler les éventuels spoilers au sujet des épisodes à venir.

Les partenaires Pour rappel, les commentaires sont modérés. Pour plus de détails, rendez-vous sur la page des Conditions Générales d'Utilisation. Enfin, si vous désirez que votre avatar apparaisse, inscrivez-vous sur Gravatar.com. Les liens sont en follow.