Les dernières critiques

Tyrannosaur (2011)

Par - Mercredi 25 avril 2012 à 13:30
Vous êtes ici : Critictoo » Critiques » Back to... »

Tyrannosaur (2011)

Premier long-métrage de Paddy Considine, Tyrannosaur nous entraine dans un monde de violence avant tout intérieure. Bien entendu, le film l’illustre, la scène d’introduction en étant le parfait exemple, mais il s’agit avant tout du voyage psychologique de ces personnages en proie chacun à une forme de violence et de rage qui a pris le dessus sur leur existence.

Peter Mullan incarne donc Joseph, un homme qui se laisse aisément emporté par sa rage intérieure au point qu’elle le dévore. Ce n’est pas inconscient, mais il est pris dans un cercle vicieux qu’il n’arrive pas à briser. Entre alors en scène Hannah, jouée par Olvia Colman, qu’il rencontre dans une boutique de charité. Elle est croyante et tente de l’aider, de lui apporter un peu de réconfort.

Si Joseph s’autodétruit en exprimant sa rage, Hannah fait de même par une certaine passivité, cherchant du mieux qu’elle peut à trouver une logique à ce qu’elle subit continuellement, dissimulant finalement la violence qu’elle encaisse et qui l’habite aussi. Eddie Marsan ne fait que peu de scènes dans le film, dans le rôle du mari, mais il est on ne peut plus marquant.

Tyrannosaur (2011)

Tyrannosaur fournit alors des scènes qui sont assez éprouvantes, certaines sachant être dérangeantes à leur façon, sans pour autant être gratuite. Elles soutiennent un propos et à force que Joseph et Hannah se lient, l’attachement est plus fort et leur histoire se fait plus accessible et compréhensible.

Si Paddy Considine ne sait pas continuellement quand relâcher la pression, il sait quand même le faire, surtout que le film n’est pas un gouffre sans fin ; il y a une rédemption au bout pour ses deux êtres qui aide l’histoire à ne pas sombrer dans le misérabilisme et le cliché pour la rendre plus poignante. La caméra se fait aussi assez statique, ce qui tend alors à offrir par moment une sorte de contemplation des personnages.

C’est par moment assez étouffant, il y a quelques notes d’humour, et c’est porté avec brio par ces deux acteurs principaux, et surtout Olivia Colman, qui est à la fois émouvante, torturée et brisée.

Tyrannosaur est un de ces films qui laisse en tout cas son empreinte après le visionnage.

Tyrannosaur (2011)

Réalisateur et scénariste : Paddy Considine.
Casting : Peter Mullan, Olivia Colman, Eddie Marsan, Paul Popplewell, Ned Dennehy, Sally Carman.

À propos de l'auteur, Carole.

avatar
Tous les articles Consultez tous ses articles | e-mail Lui écrire.

Vos commentaires sur cet article

Suivre les commentaires par RSS
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article, laissez le votre. Les partenaires

Laissez un commentaire

Merci de laisser un message. N'oubliez pas de rester courtois en toute circonstance et d'écrire en français pour que tout le monde puisse comprendre. Penser à signaler les éventuels spoilers au sujet des épisodes à venir.

Les partenaires Pour rappel, les commentaires sont modérés. Pour plus de détails, rendez-vous sur la page des Conditions Générales d'Utilisation. Enfin, si vous désirez que votre avatar apparaisse, inscrivez-vous sur Gravatar.com. Les liens sont en follow.