Les dernières critiques

Journey 1 & 2 : Josh Hutcherson explore l’univers de Jules Verne

Par - Mardi 5 juin 2012 à 15:14
Vous êtes ici : Critictoo » Critiques » Back to... »

Journey 1 & 2 : Josh Hutcherson explore l’univers de Jules Verne

Quand le second Journey – appelé de façon ridicule Voyage au centre de la Terre 2 : l’île mystérieuse (franchement, personne n’a honte ?) – est sorti, cela m’a fait réalisé que le premier avait suffisamment bien fonctionné pour avoir le droit à une suite. C’est dire si j’étais au courant !

Il faut dire que les mecs derrière la franchise Journey (un troisième est prévu, toujours avec ce brave Josh) ont tout compris, ils font des films à moins de 100 millions – à moins de 80 millions devrais-je écrire pour être encore plus proche. L’augmentation de budget entre les deux n’est pas énorme (ce qui est malin) et une partie s’explique sûrement par le fait qu’ils sont plus nombreux au casting. Ils sont trois dans le premier contre 5 dans le second – dont Michael Caine.

Journey 1 & 2 : Josh Hutcherson explore l’univers de Jules Verne

L’équipe du premier Journey (Voyage au Centre de la Terre) : Sean, son oncle Trevor, et Hannah la guide.

Journey 1 & 2 : Josh Hutcherson explore l’univers de Jules Verne

Journey, c’est l’histoire de Sean Anderson (aka Josh Hutcherson) qui va se retrouver au Centre de la Terre dans la première aventure, puis sur l’île mystérieuse dans la seconde. C’est avant tout des films familiaux. Sean est avec son oncle, joué par Brendan Fraser, dans le premier long-métrage, tandis qu’il est avec son beau-père et son grand-père dans le second. Il y a des Verniens chez les Anderson,  soit des gens qui croient que ce qu’a écrit Jules Verne existe. C’était en tout cas ce qu’était le père de Sean (décédé) et aussi le grand-père, dans le second opus, bien  qu’on ne puisse pas dire que les Verniens vivaient exposés dans le premier. Allez savoir ! De toute façon, Journey (1 ou 2), c’est bourré d’incohérences à tous les niveaux. C’est particulièrement drôle dans le premier avec la valse des sacs à dos qui disparaissent et apparaissent en fonction des besoins de l’histoire.

Journey 1 & 2 : Josh Hutcherson explore l’univers de Jules Verne

L’équipe du second Journey (L’île mystérieuse) : Sean, son beau-père Hank, le pilote d’avion Gabato et sa fille Kailani et le grand-père Alexander Anderson.

Journey 1 & 2 : Josh Hutcherson explore l’univers de Jules Verne

La franchise Journey a une volonté artistique plus que limitée. Ce qu’elle veut avant tout, c’est être fun sans se préoccuper de grand-chose d’autre. En somme, l’univers de Verne fait rêver et c’est donc parfait. Le nombre de plans sur lequel on est censé s’émerveiller dans le second est indécent, surtout que la série possède des effets spéciaux régulièrement douteux. Mais bon, je dois dire, qu’après le premier, j’étais plus là pour l’aventure sans prise de tête. C’est encore plus poussif dans le second, car il a fallu trouver un point de départ et clairement, ce n’était pas facile. J’ai d’ailleurs trouvé un peu dommage que personne ne prenne le temps de faire une petite référence au personnage de Brendan Fraser. Je sais bien que l’acteur n’a pas voulu revenir, mais ce n’est pas une raison pour ne pas mettre une petite ligne de dialogue au lieu de juste faire comme si cet oncle n’existait pas. Le film a aussi tendance à user de toutes les ficelles possibles et inimaginables pour définir les relations entre les protagonistes sans se cacher. D’une certaine façon, c’est presque rafraichissant de les voir faire cela sans aucune honte, en affichant clairement leur absence d’originalité, que ce qui compte avant tout c’est l’aventure et le danger ; de l’autre côté, un brin de subtilité de temps à autre n’aurait pas fait de mal, histoire de crédibiliser un minimum les rapports humains, surtout avec Vanesse Hudgens où ils ont plus de raison de devenir amis inséparables que de se lancer dans une relation amoureuse.

Journey 1 & 2 : Josh Hutcherson explore l’univers de Jules Verne

Les films Journey sont en tout cas assez courts – 1h30 –, pas prétentieux pour un sou, très léger, et ils réussissent à être divertissants (le premier plus que le second) - dans le genre film familial sans prise de tête. Et si cela peut donner envie de lire Jules Verne, pourquoi pas ?

Journey to the Center of the Earth – Réalisateur : Eric Brevig ; scénaristes : Michael D. Weiss, Mark Levin, Jennifer Flackett.
Casting : Brendan Fraser, Josh Hutcherson, Anita Briem, Seth Meyers.
Journey 2 – Réalisateur : Brad Peyton ; scénaristes : Brian Gunn & Mark Gunn.
Casting :  Dwayne « The Rock » Johnson, Josh Hutcherson, Vanessa Hudgens, Michael Caine, Kristin Davis, Luis Guzman.

À propos de l'auteur, Carole.

avatar
Tous les articles Consultez tous ses articles | e-mail Lui écrire.

Vos commentaires sur cet article

Suivre les commentaires par RSS
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article, laissez le votre. Les partenaires

Laissez un commentaire

Merci de laisser un message. N'oubliez pas de rester courtois en toute circonstance et d'écrire en français pour que tout le monde puisse comprendre. Penser à signaler les éventuels spoilers au sujet des épisodes à venir.

Les partenaires Pour rappel, les commentaires sont modérés. Pour plus de détails, rendez-vous sur la page des Conditions Générales d'Utilisation. Enfin, si vous désirez que votre avatar apparaisse, inscrivez-vous sur Gravatar.com. Les liens sont en follow.