Les dernières critiques

Classic 101 : The Silence of the Lambs (Le Silence des agneaux – 1991)

Par - Vendredi 24 août 2012 à 10:56
Vous êtes ici : Critictoo » Critiques » Back to... »

Classic 101 : The Silence of the Lambs (Le Silence des agneaux   1991)

Il n’est jamais trop tard pour visionner les films que l’on aurait déjà dû voir. Pour cette raison, Critictoo Cinema se penche sur ces longs-métrages qu’on appelle classiques et qui ont marqué le septième art.

Le film : The Silence of the Lambs (1991)Classic 101 : The Silence of the Lambs (Le Silence des agneaux   1991)

L’histoire : Alors qu’un tueur en série du nom de Buffalo Bill sème la terreur dans le Middle West américain, Clarice Starling qui est en formation pour devenir agent du FBI, est envoyée pour parler avec le tristement célèbre Hannibal Lecter, un cannibale qui pourrait aider à mettre un terme aux meurtres. Lecter accepte, mais demande à Clarice de lui révéler ses secrets les plus privés en échange

Les raisons du visionnage : Il y a des classiques que l’on ne regarde pas assez souvent, et c’est le cas de The Silence of the Lambs que je n’ai pas revu depuis de longues années. J’ai ainsi dépoussiéré le DVD pour redécouvrir avec plaisir le grand gagnant des Oscars de 1992 (et de plein d’autres cérémonies d’ailleurs). On le retrouve sans surprise dans le top 250 IMDB.

Classic 101 : The Silence of the Lambs (Le Silence des agneaux   1991)

Verdict : Le temps passe et les 20 dernières années n’ont pas été généreuses avec la typo choisie pour nous délivrer le casting au début du film. C’est juste horrible comme ouverture. Passons donc cela pour nous concentrer sur ce qui compte plus.

The Silence of the Lambs est le type de film qui cloisonne tout un genre. Concrètement, cette adaptation du roman de Thomas HarrisClassic 101 : The Silence of the Lambs (Le Silence des agneaux   1991) installe ses règles qui deviendront celles du film de serial killer, et le fait sans une faute, ce qui a pour conséquence de rendre complètement fade tous ceux qui ont suivis, ou presque. En fait, seul Seven est parvenu à s’imposer par la suite dans son sillage.

Imité, mais jamais égalé, The Silence of the Lambs se repose sur ses personnages, sur leur relation pour construire son histoire. La capture de Buffalo Bill n’est là que pour maintenir la pression et, en fin de compte, servir d’examen final à Clarice, mais ce n’est pas le véritable sujet du film. En son cœur, c’est Hannibal Lecter et sa relation avec Clarice Sterling qui fascinent. Pour faire simple, Jodie Foster et Anthony Hopkins délivrent des performances époustouflantes qui transcendent le récit. Ils ont tous les deux des rôles complexes qui prennent vie dans la nuance et les non-dits. Leurs face-à-face tendus sont les axes autour desquels s’articule l’intrigue, et la caméra de Jonathan Demme se refuse à laisser passer la moindre expression. Il cadre sur les visages de ses acteurs qui en disent plus que les mots et il ne semble pas décidé à prendre du recul pour laisser ses personnages respirer. Une approche qui délivre une indéniable intensité. Dommage qu’il y ait un ou deux mouvements de caméra disgracieux durant le film, même si c’est anecdotique dans l’ensemble.

Classic 101 : The Silence of the Lambs (Le Silence des agneaux   1991)

Buffalo Bill n’est donc là que pour poser le décor, mais si The Silence of the Lambs ne s’effondre pas dans son dernier acte, c’est parce que le tueur n’est pas pour autant accessoire – loin de là. Ted Levine est d’ailleurs lui aussi époustouflant, délivrant l’une des meilleures performances de sa carrière dans le rôle d’un homme tourmenté dont le conflit intérieur s’exprime avec violence.

L’influence de The Silence of the LambsClassic 101 : The Silence of the Lambs (Le Silence des agneaux   1991) dépasse depuis longtemps les frontières du cinéma, ce qui en fait une œuvre culturellement notoire. Ce n’est pas arrivé par hasard, car son succès mérité se repose sur une réalisation aussi solide que le jeu des acteurs et le scénario.

À propos de l'auteur, Fabien.

avatar
Tous les articles Consultez tous ses articles | e-mail Lui écrire.

Vos commentaires sur cet article

Suivre les commentaires par RSS

    Les liens vers cet article

    Laissez un commentaire

    Merci de laisser un message. N'oubliez pas de rester courtois en toute circonstance et d'écrire en français pour que tout le monde puisse comprendre. Penser à signaler les éventuels spoilers au sujet des épisodes à venir.

    Les partenaires Pour rappel, les commentaires sont modérés. Pour plus de détails, rendez-vous sur la page des Conditions Générales d'Utilisation. Enfin, si vous désirez que votre avatar apparaisse, inscrivez-vous sur Gravatar.com. Les liens sont en follow.