3 GIFs pour un film : Beasts of the Southern Wild (Les bêtes du sud sauvage)

vendredi 01 février 2013 à 14:13

Beasts of the Southern Wild

Beasts of the Southern Wild aura beaucoup fait parler de lui, touchant à sa façon plus ou moins l’apogée avec les nominations aux Oscars. Pour autant, le film trouve sa place parmi ces oeuvres qui semble avant tout véhiculer des images abstraites à l’évocation du titre, car si vous ne cherchez pas plus, il est aisé de ne pas savoir de quoi cela parle.

Benh Zeitlin signe alors un film qui parle de la conservation de son identité culturelle à travers le regard d’une enfant. Cette vision permet au film de se doter d’une approche qui se révèle étrangement forte et poétique, tout particulièrement dans la seconde partie. C’est avant tout une belle oeuvre qui possède un fond aussi touchant qu’optimiste, même si les créatures sont au final assez mal employés dans l’histoire à mon goût. Elle participe tout de même au style visuel marqué du film, sublimé par une superbe bande originale. Je ne pense pas que les images et le propos auraient eu cette force sans la composition de Zeitlin et Dan Romer.

In a million years, when kids go to school, they gonna know: Once there was a Hushpuppy, and she lived with her daddy in The Bathtub.

Lire la critique du film

Hushpuppy dans Beasts of the Southern Wild (Les bêtes du sud sauvage)

Hushpuppy et son père dans Beasts of the Southern Wild (Les bêtes du sud sauvage)

Beasts of the Southern Wild (Les bêtes du sud sauvage)

Si vous avez envie qu’un film en particulier (ou une scène spécifique) passe par cette chronique, n’hésitez pas à le signaler dans les commentaires.