5 films d’horreur pour rire à Halloween

mardi 30 octobre 2012 à 10:40

Le genre horreur n’est pas seulement là pour faire peur, enfin si, mais il a tout de même été détourné de nombreuses fois pour faire rire. Pour Halloween, je me suis donc dit qu’une petite liste de 5 films qui font rire en se jouant des codes du cinéma qui fait trembler serait impeccable pour ceux qui cherchent un peu à éviter l’insomnie tout en restant dans l’ambiance de la soirée.

The Fearless Vampire Killers (1967)

Le bal des vampires est un film de Roman Polanski qui s’amuse avec les clichés des histoires de vampires en les assumant pleinement.

L’humour est basé en grande partie sur les personnages et la comédie de situation n’est pas non plus oubliée. Polanski n’est pas un grand acteur, mais ça ne l’empêche pas d’être un héros improbable et sympathique.

(Plus d’infos)

Gremlins (1984)

J’ai hésité, je pensais sélectionner la suite, mais je trouve que le premier opus est bien plus fourni pour le côté horrifique, alors que le second est juste un délire total qui utilise les petits monstres pour s’amuser plus que pour faire frissonner.

Quoi qu’il en soit, dans le style comédie horrifique des années 80, Gremlins se pose là avec tout ce qu’il faut, entre son autodérision et les créatures vertes méchantes et répugnantes à l’humour acide.

(Lire la critique)

Shaun of the Dead (2004)

Je ne suis pas sûr qu’il y ait vraiment quelque chose à ajouter sur ce film d’Edgar Wright qui s’est rapidement imposé comme un classique du genre.

Aussi bon film de zombie que comédie romantique, Shaun of the Dead est un mashup aussi bien maitrisé qu’il est efficace. Il n’est pas devenu une référence pour rien, je ne savais même pas s’il était nécessaire de le mettre dans cette liste, mais sans lui il aurait manqué un je ne sais quoi.

(Lire la critique)

Severance (2006)

Une retraite en pleine nature pour consolider les liens entre les employés d’une entreprise tourne au massacre. Le truc est que l’on parle de vendeurs d’armes et cela ajoute une jolie petite critique bien acide sur le capitalisme, mais c’est avant tout l’humour britannique de ce film qui fait que je l’apprécie probablement plus que je ne le devrais.

C’est en tout cas efficace et aucunement parodique. On trouve autant de gore que d’humour, sans oublier une dose d’ironie.

(Plus d’infos)

Tucker and Dale vs Evil (2010)

Pour ce dernier, je pensais choisir Zombieland, mais je préfère largement Tucker and Dale vs Evil qui manipule avec un brio totalement inattendu les codes du genre.

Deux bouseux se rendent en pleine forêt pour restaurer une cabane et des jeunes qui ont trop regardé la TV les prennent pour des tueurs. Les malentendus se suivent aussi vite que les morts accidentelles et l’humour fonctionne à merveille.

(Lire la critique)