Arbitrage (2012)

mercredi 02 janvier 2013 à 13:50

Arbitrage (2012) - Richard Gere

Je suis convaincue qu’on doit pouvoir suivre à la trace l’évolution de la crise économique et des temps difficiles qui l’accompagnent avec le cinéma. Le thriller financier de Nicholas Jarecki qu’est Arbitrage y trouverait sa place.

Richard Gere endosse le rôle d’un riche homme d’affaires qui, en apparence, a tout pour lui : la réussite, la famille, le bonheur. Bien entendu, la vérité est tout autre : il a une maitresse et a quitté le domaine de la légalité pour maintenir son entreprise et les apparences. Tout menace de s’écrouler sous ses pieds suite à un accident mortel.

arbitrage-tim-roth

Après une mise en place assez basique, le film finit par prendre forme avec l’accident et l’arrivée de Tim Roth pour venir menacer tout ce que le personnage de Gere a construit. Arbitrage ne va pas pour autant s’engouffrer dans une direction imprévisible, il va se contenter de resserrer l’étau autour son protagoniste, de le pousser dans ses retranchements pour mieux nous exposer sa nature et ses valeurs (immorales).  Derrière ses justifications se cache donc quelqu’un d’assez égocentrique qui sert avant tout ses intérêts et blesse ceux qui l’entourent.

arbitrage-Brit-Marling

Gere porte le film sur ses épaules, et il offre une consistance bienvenue à son personnage, la classe et une palette émotionnelle large et presque inattendue par moment. Il est soutenu par une réalisation soignée et des acteurs de talent qui solidifient l’œuvre : Tim Roth en flic déterminé ; Susan Sarandon dans la peau de l’épouse loin d’être naïve ; Brit Marling dans celle de leur idéaliste fille qui voit ses croyances se briser ; ou encore Nate Parker en une potentielle autre victime collatérale du protagoniste.

Cela est certainement la plus grande force d’Arbitrage qui repose sur des rouages classiques à son genre et qui ne semble pas chercher à y trouver une approche différente. Au contraire, il s’agit plutôt d’un film assez conventionnel dans son registre, mais qui fonctionne à l’aide d’une orchestration maitrisée et de performances d’acteurs notables.

arbitrage-Margolin-gere

Réalisateur et scénariste : Nicholas Jarecki.
Casting : Richard Gere, Susan Sarandon, Tim Roth, Brit Marling, Laetitia Casta, Nate Parker, Stuart Margolin, Chris Eigeman, Graydon Carter, Bruce Altman.