Avez-vous déjà vu Shattered Glass ?

mardi 17 septembre 2013 à 16:55

Shattered Glass

Quand Fabien est revenu sur les épisodes I à III de Star Wars, il a signifié à quel point Hayden Christensen était mauvais dedans – et je ne suis pas là pour le contredire, il a tout à fait raison.  S’il a délivré plus d’une performance douteuse, tous les acteurs ont leur moment et Christensen aussi.  Et, cela grâce à une histoire vraie.

En 2003, il va donc incarner le journaliste Stephen Glass, qui travaillait pour The New Republic et qui a commis à la fin des années 1990 plusieurs fraudes journalistiques. Judicieusement intitulé Shattered Glass, le film de Billy Ray revient sur la chute de Glass qui va marquer un tournant dans la profession – participant à l’expansion du journalisme en ligne.

Au début, Christensen est particulièrement irritant, mais pour une fois, c’est le personnage qui veut ça ; Glass n’est pas difficile à détester, même s’il n’est pas foncièrement une mauvaise personne. Plus impressionnant est qu’au final, j’ai presque fini par avoir de la compassion pour lui car il s’enfonce dans ses mensonges avec une telle conviction que cela en est douloureux. En tout cas, si la mise en place peut paraitre longue, le film se révèle vraiment fascinant dans sa seconde partie au sein de laquelle Peter Sargaard prend magnifiquement les devants.

Certains pans de l’histoire auraient mérité d’être plus fouillés, mais Shattered Glass fait avant tout le portrait d’un homme et de sa chute pour illustrer une des pires dérives de la profession journalistique. Le long-métrage a l’intelligence de ne pas chercher à fournir des réponses ou à se montrer condescendant, optant avant pour la sobriété et une approche psychologique qui sert très bien l’histoire.

Chez nous, Shattered Glass est sorti sous le titre Le Mystificateur.