Avez-vous déjà vu The Parallax View ?

mardi 10 septembre 2013 à 11:37

The Parallax View (1974)

Grand réalisateur en son temps, Alan J. Pakula est principalement connu pour son chef d’œuvre, All the President’s Men (1976), qui est le dernier volet d’une trilogie officieuse sur la paranoïa qui débuta avec Klute (1971). Le second opus se trouve être The Parallax View (1974) qui nous plonge en plein cœur d’une conspiration autour d’assassinats politiques.

L’histoire se centre ainsi sur Warren Beatty qui incarne le journaliste Joseph Frady. Il n’était pas de la trempe de Bernstein & Woodward, mais ça ne lui enlève pas sa détermination. Trois ans après l’assassinat d’un sénateur, il enquête sur les morts étranges de ceux qui étaient présents sur les lieux. Il remontera la piste jusqu’à la mystérieuse Parallax Corporation.

Si The Parallax View n’a pas laissé la même emprunte qu’All the President’s Men, au-delà du fait que ce qu’il raconte est fictif, c’est peut-être parce qu’il est véritablement ancré dans une conjoncture qui a disparu depuis. Les assassinats politiques ont marqué une époque de l’histoire américaine et c’est là le véritable sujet de Pakula qui s’inspire de situations réelles pour construire ses propres scènes de crimes. Quelque chose pour lequel il est plus difficile d’être sensible aujourd’hui.

En dépit de ça, The Parallax View est tout de même pertinent pour une autre raison, car sa cinématographie est proprement impressionnante, tout particulièrement dans sa seconde moitié. Une grande leçon de cinéma, avec une photographie comme on n’en voit plus beaucoup et une mise en scène qui porte la narration du film à un niveau supérieur.

Le film est sorti en France sous le titre A cause d’un assassinat.