Buried (2010)

lundi 10 janvier 2011 à 22:58

Rodrigo Cortés et Chris Sparling enferment vivant Ryan Reynolds dans un cercueil, mais comme juste lui serait sacrément limité pour faire tenir le film, on lui a fourni un zippo, une lampe de poche, deux bâtons lumineux, un couteau et surtout un téléphone.

Donc, le pauvre Ryan se dirige vers la mort, à moins que quelqu’un ne le sorte de cet enfer. Il va donc chercher à contacter des gens pour l’aider – différentes sortes de gens -, ainsi que le responsable de sa situation et sa petite famille.

Le film joue donc entre un stress plutôt maitrisé, quelques moments qui se veulent émotionnels pas tous véritablement concluant et le temps qui passe nous menant inexorablement vers la conclusion. Ryan suscite assez rapidement de la sympathie, ce qui fait que ressentir ses frustrations et ses moments de désespoir est assez aisé.

Il y a des idées qui sont plus ou moins discutables (franchement le coup de téléphone sur l’assurance, mais pourquoi n’a-t-il pas raccroché au nez du type ?) et le fait est qu’il n’y a pas une tension constante. D’ailleurs pour un film où le personnage est enterré vivant (et il n’y a rien d’autres), je n’ai pas trop ressenti de sentiment de claustrophobie, comme cela avait pu être le cas devant Cube par exemple. Cela n’empêche pas le long-métrage d’avoir aussi d’excellents passages.

Enfin, je craignais un peu que le film ne tienne pas trop sur sa durée, mais en passant sur quelques baisses de régimes, le tout est bien maitrisé et le suspense parvient à être maintenu, trouvant son apogée à la fin.

Réalisateur : Rodrigo Cortés; scénariste : Chris Sparling.
Casting : Ryan Reynolds, Ivana Miño, Robert Paterson, José Luis García, Stephen Tobolowsky, Samantha Mathis, Warner Loughlin, Erik Palladino.