Les listes

Top 9 des meilleures chansons interprétées par Will Ferrell dans ses films

mercredi 10 juillet 2013 à 15:29

Will Ferrell dans Step Brothers

Will Ferrell reste l’un de mes comédiens américains préférés, même après Land of the Lost , d’ailleurs il a fait d’excellentes comédies après cette… erreur. C’est en tout cas un homme qui a plus d’une corde à son arc. En plus de jouer la comédie, il chante et certaines de ses chansons sont fortement inscrites dans ma culture personnelle, ne manquant jamais une occasion pour les fredonner.

C’est d’ailleurs ce qui est arrivé il y a peu et ça m’a donné l’idée de vous proposer un top de ses prestations dans différents films. J’ai ajouté en bonus un petit passage chez Letterman qui est plutôt impressionnant.

Lire la suite

5 films romantiques que vous n’avez peut-être pas vus à l’occasion de la Saint Valentin

jeudi 14 février 2013 à 13:55

C’est la Saint Valentin, la fête des amoureux, ceux qui sont au cœur des histoires d’amour sur nos écrans. De la comédie romantique avec Hugh Grant, Sandra Bullock ou Meg Ryan aux grandes épopées cinématographiques à la Autant en Emporte le Vent, il y a donc largement le choix pour marquer le coup.

Dans le cas présent, j’ai donc choisi 5 films romantiques que j’aime et qui ne sont pas souvent évoqués – ou en tout cas, pas autant que d’autres œuvres et donc que vous n’avez peut-être pas vus.

Happy Accidents (2000)

Happy Accidents (2000)Avec Happy Accidents, Brad Anderson (le réalisateur de The Machinist, oui oui) donne le jour à une comédie romantique teintée de science-fiction sûrement plus connu par les amateurs du genre que par les romantiques en fait. Dans le film, Marisa Tomei est désespérée de trouver l’homme de ses rêves quand elle rencontre enfin Vincent D’Onofrio, si ce n’est qu’il va lui dire qu’il vient du futur. L’ensemble repose alors sur ce parfait duo, leur alchimie, leurs incroyables échanges et la question : dit-il la vérité ou non ? (Se procurer le film)

Lire la suite

5 films pour se mettre dans l’ambiance des fêtes de fin d’année

jeudi 20 décembre 2012 à 13:33

Quand on vit au rythme du calendrier scolaire, on ne connait sa chance que quand cela s’arrête – voire un peu plus tard. Non, l’école ne manquera jamais, mais les heures passées devant la télévision à revoir tous les ans les mêmes films, ça oui. Grâce à cela, il y avait un parfum différent qui flottait dans l’air (et ce n’était pas les gâteaux au four, pas chez moi en tout cas).

Quoi qu’il en soit, si je ne passe plus autant de temps que je le voudrais devant ma télévision en cette période de l’année, certains films reviennent toujours en décembre et participent à se plonger dans l’ambiance des fêtes de fin d’année.

La Bande à Picsou, le film : Le Trésor de la lampe perdue (1990)

La Bande à Picsou, le film : Le Trésor de la lampe perdue (1990)Si Asterix ou Tintin ont occupé un certain nombre d’heures, j’ai toujours eu une préférence pour Picsou et par conséquent, Le Trésor de la lampe perdue s’imposait comme un classique de fin d’année. Si je ne fais pas erreur, il est encore diffusé – cela fait quelques années que je ne l’ai pas vu. En fait, j’ai arrêté, car je le connaissais par cœur et que c’était mieux ainsi au lieu d’aller jusqu’à l’écœurement. Je garde toujours un très bon souvenir de cette gentille aventure de Riri, Fifi, Loulou et d’oncle Picsou. (en savoir plus)

Lire la suite

5 remakes qui n’auraient jamais dû voir le jour

jeudi 06 décembre 2012 à 10:12

Avec Red Dawn qui est récemment sorti sur les écrans américains en recevant un accueil des plus négatif de la part des critiques et qui ne semble pas être en voie pour devenir un succès commercial, cela m’a fait penser à d’autres remakes inutiles qui étaient trop mauvais pour mériter que l’on s’y intéresse. Malheureusement, je les ai regardés, alors je peux partager avec vous. Désolé.

Rollerball (2002)

Réalisé par Norman Jewison en 1975, Rollerball est un film violent qui n’est pas dénué d’intérêt, tout particulièrement du côté de la performance de James Caan. Certes, il a pris un coup de vieux et pouvait bénéficier d’un rafraichissement de ses thématiques politico-culturelles, tout particulièrement au début des années 2000. Avec John McTiernan aux commandes, j’étais confiant. Je me suis bien fait avoir, car la version 2002 est simplement ignoble. Sérieusement, je ne suis pas certain que ce soit réellement McTiernan qui l’ait réalisé, j’aime penser que c’est un imposteur, c’est la seule chose qui a un sens à ce stade. (plus d’infos).

Lire la suite

5 films que je ne regarderais pas plus d’une fois

mardi 13 novembre 2012 à 9:57

Les films sont faits pour être vus et revus à l’infini. Seulement, il y a des exceptions des œuvres réussies, mais qui sont aussi dérangeantes, pesantes ou difficiles à (re)garder. En tout cas, il y a des films qui méritent d’être regardés au moins une fois, mais qu’importe leur qualité, ils ne repasseront pas sur mon écran. En voici donc 5 :

C’est arrivé près de chez vous (1992)

Film (belge) culte  des années 90, C’est arrivé près de chez vous est un faux documentaire dans lequel une équipe de journaliste suit Ben, qui tue pour gagner sa vie. Ben, c’est Benoit Poelvoorde, dont c’est le premier film et qui restera à tout jamais le plus perturbant de toute sa carrière. Avec son humour très noir et sa violence crue, C’est arrivé près de chez vous est un film qu’il est difficile d’oublier. En tout cas, je peux vous assurer que le Petit Grégory traverse les années.

(Plus d’infos)

Lire la suite

5 films d’horreur pour rire à Halloween

mardi 30 octobre 2012 à 10:40

Le genre horreur n’est pas seulement là pour faire peur, enfin si, mais il a tout de même été détourné de nombreuses fois pour faire rire. Pour Halloween, je me suis donc dit qu’une petite liste de 5 films qui font rire en se jouant des codes du cinéma qui fait trembler serait impeccable pour ceux qui cherchent un peu à éviter l’insomnie tout en restant dans l’ambiance de la soirée.

The Fearless Vampire Killers (1967)

Le bal des vampires est un film de Roman Polanski qui s’amuse avec les clichés des histoires de vampires en les assumant pleinement.

L’humour est basé en grande partie sur les personnages et la comédie de situation n’est pas non plus oubliée. Polanski n’est pas un grand acteur, mais ça ne l’empêche pas d’être un héros improbable et sympathique.

(Plus d’infos)

Lire la suite

5 films que je devrais avoir honte d’aimer autant

vendredi 05 octobre 2012 à 10:24

L’autre jour je vous parlais d’une scène dans The Boondock Saints, un film que j’aime bien plus que je ne le devrais. J’ai bien conscience de ce genre de choses, mais que voulez-vous, je laisse aux autres le loisir d’avoir le monopole du bon gout et je prends du plaisir avec des films dont la qualité est parfois discutable. En voici 5 exemples.

Strange Wilderness (2008)

Les plus anciens lecteurs de ce blog sont difficilement passés à côté de Strange Wilderness et si par malheur je leur ai vraiment donné l’envie de le voir, j’en suis désolé. De mon côté, j’adore cette aventure sauvage absurde. C’est purement et simplement stupide comme film, mais peu importe, je suis mort de rire du début à la fin. (Plus d’infos).

Lire la suite

5 films qui auraient été meilleurs avec d’autres acteurs

mardi 11 septembre 2012 à 13:47

Il est parfois évident au visionnage d’un film qu’un acteur (ou une actrice) a vraiment été mal choisi et qu’il fait au mieux légèrement baisser la moyenne générale du film rien qu’en étant présent à l’écran. Voilà donc 5 films qui auraient bénéficier d’un léger recasting avant le tournage.

Curly Sue (1991)

Il est vraiment dommage que la carrière de réalisateur de John Hughes se soit achevée sur Curly Sue, son plus mauvais film. Il méritait de finir sur une meilleure note. En tout cas, il est indéniable que remplacer James Belushi dans le premier rôle masculin aurait considérablement fait remonter le niveau. Il était totalement transparent et il a ruiné toutes ses scènes émotionnelles. Heureusement qu’il est mis en retrait dans le dernier tiers, car ça permet au film de mieux fonctionner temporairement. (Lire la critique).

Lire la suite

5 films qui mériteraient un reboot

jeudi 23 août 2012 à 18:02

Avec l’annonce du développement d’un reboot de The Rocketeer et d’un remake de Videodrome (pourvu que ça tombe à l’eau), je me suis demandé quels seraient les films qui mériteraient un reboot/remake.

The Black Hole (1979)

Après Tron: Legacy, The Black Hole me parait être la suite logique dans le recyclage des vieux films Disney. Le pire étant que celui-ci gagnerait sérieusement à être rebooté, car il n’était pas nécessairement génial à la base, si vous voyez ce que je veux dire.

Pour ceux qui ne connaissent pas, cela parle de l’équipage d’un vaisseau d’exploration qui enquête sur un vaisseau disparu dans une région avec un trou noir. (Plus d’infos)

Lire la suite

5 petits films sportifs pour se détendre pendant les Jeux Olympiques

samedi 04 août 2012 à 15:44

L’actualité sportive bat son plein avec les Jeux Olympiques de Londres. Cela parait être alors le moment opportun pour se pencher sur le film sportif, un genre que j’apprécie beaucoup et qui me donnerait presque envie de m’y mettre (car je suis tout sauf sportive !).

L’idée derrière la sélection est d’éviter de fournir les titres les plus évidents. On laisse donc les gros classiques de côté (désolé Kevin Costner !) pour se tourner vers des œuvres légèrement moins exposées, des petits films sportifs qui font passer une bonne soirée.

Remember The Titans (Le Plus beau des combats – 2000)

Remember The Titans met en scène Denzel Washington dans la peau d’un coach afro-américain en 1971 qui se retrouvent à entrainer une équipe où les noirs et les blancs se mélange pour la première fois suite à l’intégration des étudiants de couleur dans un établissement scolaire réservé aux blancs. C’est une histoire vraie, et cela vient étrangement légitimer quelques développements qui pourraient apparaitre clichés si on ne savait pas que cela s’était vraiment passé comme cela. C’est aussi plus que divertissant et inspirant, ce que tout film de sport dans cette veine se doit d’être.  En bonus, Ryan Gosling a un petit rôle dedans. (Plus d’infos)

Lire la suite