the ’00s

2 sœurs : l’horreur psychologique avec une touche de fantastique

mercredi 23 mars 2016 à 16:39

2 soeurs

Personne ne fait un twist comme les Coréens. 2 sœurs (2003) n’est pas l’un de ces thrillers où l’on pourrait s’en vouloir de ne pas l’avoir vu venir dans le sens où le film remonte tout de même au début des années 2000 – époque où la formule était moins établie.

Surtout, il ne repose pas sur son possible twist, qui n’est pas forcément le plus surprenant qui soit. En vérité, il est aisé à deviner, mais il ne fournit pas les réponses et le  connaitre participe à faire monter la pression comme jamais.

Lire la suite

J’ai revu les épisodes I à III de Star Wars pour la dernière fois de ma vie

lundi 29 juillet 2013 à 17:07

Star Wars

Tout d’abord, commençons par le commencement. Étant né au début des années 80, je n’ai pas découvert Star Wars à sa sortie, mais tout de même à un jeune âge. J’ai plus ou moins grandi en revoyant la trilogie régulièrement étant donné c’était vachement bien – et puis c’est tout, fin de l’histoire, puisque l’on reviendra sur les épisodes IV à VI d’ici peu.

En 1999, comme beaucoup de monde, je suis allé voir Star Wars Episode I: The Phantom Menace en salle dès que ce fut possible. J’étais dans la file d’attente le premier jour après avoir attendu pendant des mois cette fameuse sortie. Bien entendu, j’avais acheté les magazines qui en parlaient et je me suis procuré la B.O. dès que possible. Malheureusement, la découverte de ce premier opus fut une déception. Sur le moment, comment ne pas soudainement remettre en question toute une existence à adorer des films qui, si ça se trouve, étaient aussi mauvais que ce que je venais de voir ? Forcément, admettre que la qualité n’était pas là ne fut pas évident, il y a eu une période de déni logique, on ne peut pas développer une telle impatience et encaisser un retour à la réalité aussi fort sans penser que le problème ne vient peut-être pas du film, mais du spectateur – moi en l’occurrence.

Lire la suite

Pusher, la trilogie

samedi 06 juillet 2013 à 13:11

Pusher (1996)

C’est en 1996 que sort Pusher, le premier film de Nicolas Winding Refn et celui-là même qui lancera sa carrière. Il réalisera deux suites, mais qui arriveront tardivement, en 2004 et 2005. Ce n’est pas vraiment anecdotique, car si les trois longs-métrages sont étroitement liés dans leur construction et leur sujet, le premier se distingue plus des deux autres dans son traitement.

La trilogie Pusher se déroule dans le milieu de la drogue à Copenhague, s’intéressant à un personnage différent à chaque œuvre. L’idée est d’offrir une plongée immersive dans le quotidien de gens à la vie peu enviable, qui perdent le contrôle sur leur existence et doivent alors tenter de retrouver sous une forme ou une autre.

Lire la suite

Anarchy in the U.K. : V pour Vendetta

samedi 01 juin 2013 à 11:58

V for Vendetta (2005)

Blockbusters est une nouvelle chronique dans laquelle on revient sur ces films hollywoodiens destinés à offrir du grand spectacle pendant la saison estivale pour voir comment ils passent l’épreuve du temps.

V for Vendetta (2005) de James McTeigue

Budget : 54 millions de $ – Box Office : 132 millions de $

IMDB : 8.2/10RT : 6.8/10.

L’histoire : En 2038, après avoir survécu à une guerre et à un virus mortel, l’Angleterre se retrouve dirigée par un parti fasciste. Le 5 novembre, un mystérieux homme masqué qui se fait appeler V fait exploser l’Old Bailey après avoir sauvé Evey Hammond qui devient suspecte dans toute l’affaire. Le lendemain, V déclare à la télévision qu’il fera exploser le Palais de Westminster dans un an.

Lire la suite

Mama (2013)

jeudi 16 mai 2013 à 9:47

Mama (2013)

Thriller horrifique produit par Guillermo Del Toro, Mama est réalisé par Andrés Muschietti qui adapte là son propre court métrage. Au casting, on retrouve la versatile Jessica Chastain et Nikolaj Coster-Waldau qui deviennent soudainement les parents de deux petites filles élevées par une étrange entité fantomatique.

L’histoire commence quand Jeffrey tue ses partenaires professionnels et s’enfuit avec ses filles, Victoria et Lilly, alors âgées de 3 et 1 an. Après un accident de la route, ils arrivent dans une maison au cœur d’une forêt et Mama fait son apparition. 5 ans plus tard, Lucas, le frère de Jeffrey, poursuit les recherches et finit par retrouver les filles qui sont devenues sauvages. Sous l’œil attentif du Dr Gerald Dreyfuss, elles emménagent chez Lucas et Annabel, une rockeuse qui n’a pas la fibre maternelle. Peu de temps après, Mama commence à rôder dans les couloirs.

Lire la suite

Tim Burton’s Planet of the Apes (La Planète des singes – 2001)

vendredi 10 mai 2013 à 15:08

Tim Burton's Planet of the Apes (La Planète des singes - 2001)

Avec certains films, il est étrange que l’on arrive à être déçu, même quand on n’espère rien. Cela fait un bout de temps que je n’ai pas revu la version Burton de Planet of the Apes, sachant que ce n’était pas brillant, mais j’en avais tout de même gardé un souvenir convenable. Du moins, c’est ce qu’il semble, puisque je suis parvenu à terminer ce film avec plus d’insatisfaction qu’attendu.

Revisiter un classique n’est pas une chose aisée, surtout un qui a bien traversé les âges comme la première adaptation cinématographique du roman de Pierre Boulle. Malgré tout, cette version 2001 souffre de défauts que l’on ne s’attend pas nécessairement à trouver dans un film réalisé par Tim Burton, et c’est probablement pour cela que son échec artistique est à ce point flagrant.

Lire la suite

Tim Burton’s Corpse Bride (Les Noces funèbres – 2005)

mardi 19 mars 2013 à 9:57

Tim Burton’s Corpse Bride (Les Noces funèbres - 2005)

La première fois que j’ai regardé Corpse Bride, je me suis plutôt ennuyé. En fait, je me suis même assoupi. Ce n’était donc pas avec un grand enthousiasme que je lui offrais cette seconde chance. Heureusement, cette redécouverte fut assez plaisante. Une bonne surprise en soi.

Certes, il est difficile de ne pas être ponctuellement agacé par le fait que Burton parait simplement refuser de s’essayer à sortir des sentiers qu’il a déjà bien battus, mais cela n’enlève rien aux qualités techniques de son premier long métrage d’animation en stop-motion – le troisième qu’il produit, les deux précédents, The Nightmare Before Christmas et James and the Giant Peach, ont été réalisés par Henry Selick.

Lire la suite

Pixar Retrospective : Up (Là haut – 2009)

mercredi 06 mars 2013 à 10:54

Pixar : Up (Là haut – 2009)

Seconde réalisation pour Pixar de Pete Docter, Up est l’un des films les plus populaires du studio.  À l’époque de sa sortie, je n’avais pas particulièrement envie de le voir et, si ce fut une bonne surprise en bout de route, j’avoue que je n’étais pas aussi emballée que beaucoup d’autres. Je ne l’avais jamais revu depuis et ce revisionnage m’a donc permis de redécouvrir le métrage avec un autre regard.

Il faut aussi dire qu’Up  a attiré beaucoup l’attention pour son prologue et au final, c’est un peu passé à côté du véritable sujet du film. Celui-ci commence en racontant la relation entre Carl et Ellie qui se rencontrent enfant, lié par leur amour de l’aventure. Un montage s’ensuit pour nous dévoiler, sans dialogues, la vie du couple jusqu’à la mort d’Ellie.

Lire la suite

Tim Burton’s Big Fish (2003)

lundi 28 janvier 2013 à 14:10

Tim Burton's Big Fish (2003)

Après Planet of the Apes, Tim Burton s’est tourné vers un projet plus personnel. Il dit qu’il ne s’implique dans un projet que s’il trouve dedans quelque chose qui résonne en lui – je paraphrase. Big Fish est arrivé au moment où il venait de perdre son père avec lequel il n’a jamais été proche. C’était dès lors pour lui un moyen de faire son deuil, d’une certaine façon.

Donc, Big Fish est l’adaptation du livre éponyme de Daniel Wallace qui parle de Will Bloom (Billy Crudup) qui a grandi en entendant éternellement les mêmes histoires de son père, Edward (Albert Finney). Il a l’impression de ne pas le connaitre alors et, quand il apprend qu’il ne reste plus que quelques jours à vivre à Edward, il se rend à son chevet pour tenter une dernière fois de découvrir la vérité.

Lire la suite

Pixar Retrospective : WALL-E (2008)

lundi 21 janvier 2013 à 11:52

WALL-E (2008)

Après s’être attaqué au monde marin avec Finding Nemo, Andrew Stanton est parti pour l’espace avec WALL-E. Il délivre alors une critique sociale à travers l’histoire de WALL-E, un robot créé pour nettoyer la Terre et qui va changer sa destinée quand il rencontrera EVE.

Andrew Stanton est un réalisateur qui a le sens de la grandeur. Si Nemo avait l’océan pour lui, WALL-E commence avec la planète Terre délaissée par l’être humain pour qu’elle puisse être nettoyée par des robots. 700 ans plus tard, les hommes ne sont pas revenus, et il ne reste plus qu’un seul robot  qui continue ses activités en compagnie d’un cafard.

Lire la suite