the ’80s

Nausicaä de la vallée du vent, par Hayao Miyazaki (1984)

lundi 30 décembre 2013 à 15:52

Nausicaä de la vallée du vent, par Hayao Miyazaki (1984)

Après Le château de Cagliostro, Hayao Miyazaki réussira à donner vie tant bien que mal à son second long-métrage : Nausicaä de la vallée du vent.

Cette fresque écologique se déroule dans un monde post-apocalyptique, mille ans après la chute de la civilisation industrielle. L’homme survit comme il peut dans quelques zones qui restent tout de même menacées par la Fukai, une gigantesque forêt où vivent les insectes et des spores toxiques qui peuvent tout anéantir sur leur passage. En somme, nous nous retrouvons face à une situation qu’on pourrait juger d’inverse à aujourd’hui : là où l’homme tend à détruire son environnement, c’est la nature qui le tient ici sur ses gardes où un dérapage pourrait entrainer sa destruction. C’est justement ce qui pourrait se produire avec la volonté de l’empire de Tolmèque et celle de Pejite de mettre un terme à la situation actuelle – malgré le fait qu’ils s’opposent sur la façon d’y arriver.

Lire la suite

Star Wars Episode VI: Return of the Jedi (1983)

mercredi 18 septembre 2013 à 9:41

Star Wars Episode VI: Return of the Jedi (1983)

Nous voici arrivés à la fin de la trilogie originale. Une nouvelle est censée voir le jour dans les années à venir, mais en attendant, revenons sur ce fameux Return of the Jedi. Fait assez étrange, il semble être l’épisode le plus critiqué, mais il est également celui qui contient le plus d’éléments devenus référentiels avec le temps. D’ailleurs, peu importe la qualité du film, il reste supérieur à tout ce qui fut accompli dans la seconde trilogie.

Le fait est que Return of the Jedi donne l’impression qu’il est touché par une prise conscience commerciale qui n’a pas affecté The Empire Strikes Back. Ce n’est pas que le scénario de Lawrence Kasdan et George Lucas était dénué d’une totale absence de prises de risques, mais il faut bien admettre qu’il tend à se montrer plus simpliste et fédérateur dans ses thématiques, s’éloignant en partie de la noirceur qui caractérisait les développements des personnages dans le second opus – sans parler de l’apparition d’éléments pouvant être dérivés en action figures.

Lire la suite

Star Wars Episode V : The Empire Strikes Back (1980)

samedi 07 septembre 2013 à 10:59

Star Wars Episode V : The Empire Strikes Back (1980)

Après le succès du premier long-métrage de la saga Star Wars, Luke et ses amis ont fait leur retour dans The Empire Strikes Back. Si cette suite était produite aujourd’hui, il est probable que les choses n’auraient pas tourné aussi bien, mais c’était 1980 et le film a aisément rejoint la liste des seconds opus qui surpassent leur prédécesseur.

Ici, il n’est pas question de recycler l’intrigue de A New Hope, mais de la poursuivre et, au lieu de le faire en jouant simplement la carte de la surenchère, l’histoire s’oriente avant tout sur le développement de l’univers. D’ailleurs, The Empire Strikes Back ne peut pas survivre par lui-même, il est réellement l’extension du film qui le précède et n’a pas de réelle conclusion. Il est juste le second acte et, en suivant cette logique, après la première partie servant à faire de l’exposition, nous plongeons directement au cœur du sujet pour le développer.

Lire la suite

Road trip en Espagne pour trois criminels anglais dans The Hit

dimanche 23 juin 2013 à 11:51

The Hit (1984)

Sur le site des éditions Criterion, on trouve des Tops 10 de personnalités, principalement du cinéma, qui sélectionnent donc leurs 10 films préférés qui sont justement édités par Criterion – forcément. Dans le Top de Christopher Nolan, on a à la première place The Hit que le réalisateur décrit comme étant un petit bijou oublié de Stephen Frears — sorti en 1984. Je ne le connaissais effectivement pas, donc j’ai voulu voir ce que ça donnait.

The Hit nous entraine en Espagne auprès de Terence Stamp qui joue Willie Parker, un gangster britannique qui a fui son pays après avoir témoigné contre ses anciens collègues lors de leur procès. Il est retrouvé 10 ans plus tard par John Hurt et Tim Roth qui incarnent Braddock et Myron, le maitre et l’élève, deux tueurs qui doivent ramener Willie pour qu’il se fasse liquider dans les règles.

Lire la suite

Rain Man (1988)

mardi 04 juin 2013 à 9:42

Rain Man (1988)
RAIN MAN SE TROUVE DANS LE TOP 250 IMDB.

Film de Barry Levinson qui décrocha l’oscar du meilleur film (et 3 autres, dont un pour Dustin Hoffman), Rain Man fait partie de ces longs-métrages qui parviennent à réunir un grand nombre de talents, mais qui ne fonctionnent réellement qu’avec la complicité du spectateur.

C’est un road movie se centrant sur Charlie (Tom Cruise) qui est un affairiste traversant une mauvaise passe et qui découvre, à la mort de son père, qu’il a un frère autiste, Raymond (Dustin Hoffman), dont le gardien légal hérite des millions qui lui revenait. En pleine confusion, il enlève son frère qu’il va ainsi apprendre à connaitre.

Lire la suite

Tim Burton’s Beetlejuice (1988)

samedi 20 avril 2013 à 10:17

Tim Burton's Beetlejuice (1988)

Suite au succès commercial de Pee-wee’s Big Adventure, Tim Burton a reçu de nombreux scénarii et c’est celui de Beetlejuice qui attira son attention. Il faut avouer que même si le réalisateur n’avait pas encore totalement affirmé son style, cette comédie horrifique s’annonçait comme un pas dans la bonne direction.

L’histoire se centre sur Adam et Barbara (Alec Baldwin et Geena Davis) Maitland qui décèdent et se retrouvent coincés dans leur maison qui est désormais habitée par une famille venant de New York, les Deetz. Charles, Delia et Lydia sont à peine arrivés que l’univers paisible des Maitland s’effondre. Jeunes fantômes, ils sont démunis et sont tentés de faire appel à Betelgeuse (aka Beetlejuice), un fantôme incontrôlable qui promet des résultats sans tarder.

Lire la suite

Classic 101 : Raging Bull (1980)

jeudi 18 avril 2013 à 9:41

Raging-Bull-001

Il n’est jamais trop tard pour visionner les films que l’on aurait déjà dû voir. Pour cette raison, Critictoo Cinema se penche sur ces longs-métrages qu’on appelle classiques et qui ont marqué le septième art.

Le film : Raging Bull (1980)

L’histoire : Retour sur la vie de Jake LaMotta, boxeur italo-américain consumé par la rage et la jalousie, entrainant la destruction de ses relations avec sa femme et ses proches.

Lire la suite

Klaatu verata nicto… Evil Dead, la trilogie

jeudi 28 mars 2013 à 10:07

Evil Dead 2 (1987)

En 1981, Sam Raimi sort son premier long métrage, The Evil Dead. Un film d’horreur monté avec un budget ridicule qui est depuis devenu un véritable film culte, établissant la carrière de son réalisateur et de son acteur principal, Bruce Campbell.

Voici donc pour la petite histoire. Pour ma part, j’ai découvert The Evil Dead adolescent durant les années 90 et je ne suis pas vraiment tombé sous son charme. Je lui ai préféré sa suite. Cela dit, avec le remake qui sort cette année, je me suis replongé dans cette trilogie afin de voir si je devais réviser mon opinion.

Mais avant tout, de quoi cela parle-t-il ? Des étudiants, Ash et ses amis, décident de passer leurs vacances de printemps dans une petite maison isolée dans une forêt. Sur place, il trouve le Livre des morts qui réveillera des démons qui prendront possession de leurs corps un à un.

Lire la suite

Classic 101 : Do the Right Thing (1989)

vendredi 08 mars 2013 à 10:34

Do the Right Thing (1989)

Il n’est jamais trop tard pour visionner les films que l’on aurait déjà dû voir. Pour cette raison, Critictoo Cinema se penche sur ces longs-métrages qu’on appelle classiques et qui ont marqué le septième art.

Le film : Do the Right Thing (1989)

L’histoire : C’est le jour le plus chaud de l’été dans le quartier de Bedford-Stuyvesant, Brooklyn. Mookie se rend à son travail à la pizzéria de Sal, alors que les esprits s’échauffent dans la rue et que la journée s’annonce très longue.

Lire la suite

Indiana Jones Vs. The Nazis, act. 1 : Les Aventuriers de l’arche perdue

lundi 04 mars 2013 à 13:07

Raiders of the Lost Ark (Les Aventuriers de l'arche perdue)

Blockbusters est une nouvelle chronique dans laquelle on revient sur ces films hollywoodiens destinés à offrir du grand spectacle pendant la saison estivale pour voir comment ils passent l’épreuve du temps.

Pour commencer, penchons-nous sur un classique du genre, par le réalisateur qui a défini le Blockbuster.

Raiders of the Lost Ark (Les Aventuriers de l’arche perdue – 1981) de Steven Spielberg.
Budget : 18 millions de $ – Box Office : 390 millions de $
IMDB : 8.7/10RT : 9/10.

L’histoire : En 1936, l’archéologue aventurier Henry « Indiana » Jones Jr est envoyé au Caire par les services secrets américains à la recherche de l’Arche d’alliance, une relique dont le supposé pouvoir pourrait donner à Hitler un avantage certain.

Lire la suite