the ’90s

J’ai revu les épisodes I à III de Star Wars pour la dernière fois de ma vie

lundi 29 juillet 2013 à 17:07

Star Wars

Tout d’abord, commençons par le commencement. Étant né au début des années 80, je n’ai pas découvert Star Wars à sa sortie, mais tout de même à un jeune âge. J’ai plus ou moins grandi en revoyant la trilogie régulièrement étant donné c’était vachement bien – et puis c’est tout, fin de l’histoire, puisque l’on reviendra sur les épisodes IV à VI d’ici peu.

En 1999, comme beaucoup de monde, je suis allé voir Star Wars Episode I: The Phantom Menace en salle dès que ce fut possible. J’étais dans la file d’attente le premier jour après avoir attendu pendant des mois cette fameuse sortie. Bien entendu, j’avais acheté les magazines qui en parlaient et je me suis procuré la B.O. dès que possible. Malheureusement, la découverte de ce premier opus fut une déception. Sur le moment, comment ne pas soudainement remettre en question toute une existence à adorer des films qui, si ça se trouve, étaient aussi mauvais que ce que je venais de voir ? Forcément, admettre que la qualité n’était pas là ne fut pas évident, il y a eu une période de déni logique, on ne peut pas développer une telle impatience et encaisser un retour à la réalité aussi fort sans penser que le problème ne vient peut-être pas du film, mais du spectateur – moi en l’occurrence.

Lire la suite

Boom Under 50 : Speed

mardi 23 juillet 2013 à 9:34

Speed (1994)

Notre chronique Blockbusters évolue légèrement dans son format, mais pas dans le fond. On continue ainsi d’examiner comment les films à grand spectacle nous venant d’Hollywood résistent aux affres du temps.

Aujourd’hui, on se tourne vers ce qui est plus ou moins la quintessence du blockbuster des années 90 avec Speed de Jan DeBont. C’était d’ailleurs la première réalisation pour ce réalisateur qui est pourtant un vétéran dans le milieu, puisqu’il était directeur de la photographie sur une vingtaine de films auparavant.

Lire la suite

Pusher, la trilogie

samedi 06 juillet 2013 à 13:11

Pusher (1996)

C’est en 1996 que sort Pusher, le premier film de Nicolas Winding Refn et celui-là même qui lancera sa carrière. Il réalisera deux suites, mais qui arriveront tardivement, en 2004 et 2005. Ce n’est pas vraiment anecdotique, car si les trois longs-métrages sont étroitement liés dans leur construction et leur sujet, le premier se distingue plus des deux autres dans son traitement.

La trilogie Pusher se déroule dans le milieu de la drogue à Copenhague, s’intéressant à un personnage différent à chaque œuvre. L’idée est d’offrir une plongée immersive dans le quotidien de gens à la vie peu enviable, qui perdent le contrôle sur leur existence et doivent alors tenter de retrouver sous une forme ou une autre.

Lire la suite

Tim Burton’s Mars Attacks! (1996)

mardi 11 juin 2013 à 10:39

Tim Burton’s Mars Attacks! (1996)

Nous sommes arrivés à la conclusion de notre rétrospective Tim Burton et j’ai gardé pour la fin l’un de mes préférés, l’iconoclaste Mars Attacks!. De retour sur un film à gros budget après Ed Wood, le voilà avec un projet assez massif qui attire un large casting et des effets spéciaux importants. Pour autant le film ne va pas être des plus conventionnels, entre l’hommage aux classiques de la SF et la parodie.

Mars Attacks! Nous parle donc de martiens qui débarquent sur Terre dans leurs soucoupes volantes. Au début, les terriens sont divisés entre ceux qui pensent que c’est une invasion qui doit être immédiatement stoppée et ceux qui sont convaincus que des êtres à ce point avancé ne peuvent qu’être des amis. La confusion s’installe quand les extra-terrestres tuent des humains en disant venir en paix. Le tout est fait de manière très colorée dans un monde dirigé par un sentiment d’arrogance qui sera le cœur de sa destruction, avant que l’on nous serve un twist dans la lignée de la bactérie de War of the Worlds.

Lire la suite

Klaatu verata nicto… Evil Dead, la trilogie

jeudi 28 mars 2013 à 10:07

Evil Dead 2 (1987)

En 1981, Sam Raimi sort son premier long métrage, The Evil Dead. Un film d’horreur monté avec un budget ridicule qui est depuis devenu un véritable film culte, établissant la carrière de son réalisateur et de son acteur principal, Bruce Campbell.

Voici donc pour la petite histoire. Pour ma part, j’ai découvert The Evil Dead adolescent durant les années 90 et je ne suis pas vraiment tombé sous son charme. Je lui ai préféré sa suite. Cela dit, avec le remake qui sort cette année, je me suis replongé dans cette trilogie afin de voir si je devais réviser mon opinion.

Mais avant tout, de quoi cela parle-t-il ? Des étudiants, Ash et ses amis, décident de passer leurs vacances de printemps dans une petite maison isolée dans une forêt. Sur place, il trouve le Livre des morts qui réveillera des démons qui prendront possession de leurs corps un à un.

Lire la suite

Tim Burton’s Edward Scissorhands (Edward aux mains d’argent – 1990)

vendredi 22 février 2013 à 10:11

Tim Burton's Edward Scissorhands (Edward aux mains d'argent - 1990)

Suite au succès de Batman, Tim Burton enchaina avec l’un de ses meilleurs films, un dans lequel il affirma plus que jamais son style et ses thématiques phares. Probablement l’une de ses œuvres les plus personnelles.

Edward Scissorhands nous parle de la créature inachevée d’un génial inventeur (Vincent Price). Découvert par Peg (Dianne Wiest) qui le ramène dans sa famille, Edward (Johnny Depp) avec ses mains-ciseaux n’est pas adapté pour vivre dans un environnement de banlieue traditionnel, mais il va rapidement être le centre d’intérêt de tout le quartier. Edward apprendra pourtant qu’il n’y a qu’un pas entre l’acceptation et le rejet.

Lire la suite

Classic 101 : The Muppet Christmas Carol (Noël chez les Muppets – 1992)

vendredi 21 décembre 2012 à 13:50

The Muppet Christmas Carol (Noël chez les Muppets - 1992)

Il n’est jamais trop tard pour visionner les films que l’on aurait déjà dû voir. Pour cette raison, Critictoo Cinema se penche sur ces longs-métrages qu’on appelle classiques et qui ont marqué le septième art.

Le film : The Muppet Christmas Carol (1992)

L’histoire : C’est la veille de Noël et Charles Dickens en personne nous raconte l’histoire d’Ebenezer Scrooge, un homme solitaire, aigri et plus intéressé par l’argent qu’autre chose. Il va cependant recevoir la visite de trois fantômes de Noël qui vont lui montrer le passé, le présent et le futur, lui faisant comprendre le vrai sens de cette fête qu’il dénigre tant.

Lire la suite

Trapped in Paradise (Descente à Paradise – 1994)

jeudi 20 décembre 2012 à 10:31

 Trapped-in-Paradise-1

Dans un film de Noël, on espère toujours trouver un peu de cet esprit des fêtes avec beaucoup de cœur et un je-ne-sais-quoi qui semble rapprocher les gens. C’est là-dessus que se repose Descente à Paradise, un film sur trois frères criminels qui se retrouvent à découvrir contre leur volonté ce que Noël peut représenter.

Tout commence avec Nic Cage qui va chercher à leur sortie de prison Dana Carvey et Jon Lovitz – 1994, souvenez-vous. Ils sont donc les frères Firpo. Bill (Cage) reste dans le droit de chemin, Dave (Lovitz) est un mythomane sans scrupule et Alvin (Carvey) est un cleptomane pas très futé. Dave monte un coup pour pousser Bill à l’aider à braquer une banque dans la petite ville de Paradise. Malheureusement, la mauvaise météo fait qu’en ce soir de réveillon de Noël, ils ne parviennent pas à quitter la ville et le FBI est surplace à les appréhender. Ils essaient alors tout ce qu’ils peuvent pour prendre la tangente, apprenant au passage contre leur volonté à connaitre les gens de Paradise qu’ils viennent de voler.

Lire la suite

The Disney 50 : Aladdin (1992)

mercredi 05 décembre 2012 à 10:43

31e Classique Disney, Aladdin a vu le jour au cours de la période Renaissance du studio et il rencontrera bien évidemment le succès, s’inscrivant alors dans les mémoires de plusieurs générations grâce au Génie et au fameux « Ce rêve bleu » ; pour la chanson, c’est peut-être juste français, vu que dans la version originale, c’est «  A Whole New World ».

En tout cas, à l’image de Beauty and The Beast et de The Lion King, Aladdin (sorti entre les deux justement) est l’un des animés Disney qui a marqué ma jeunesse. Plus que l’histoire en elle-même, c’est le visuel d’Aladdin qui m’a toujours le plus séduit. Plus que de l’évasion, c’est un condensé d’originalité grâce au personnage du Génie et à un final avec Jafar particulièrement ambitieux et inventif. C’est sans conteste un de mes moments, si ce n’est mon passage préféré de l’œuvre. Sans oublier non plus que Jasmine a un tigre – et ça, enfant, ça me faisait étrangement rêver.

Lire la suite

Tim Burton’s Ed Wood (1994)

lundi 01 octobre 2012 à 13:40

Époque chargée pour Tim Burton que ce début des années 90. Après et en parallèle de Batman Returns, il faisait de la production et développait Mary Reilly. Un projet qui tomba à l’eau (et qui fut plus tard réalisé par Stephen Frears) au moment où il commençait justement à produire Ed Wood qu’il pouvait donc lui-même mettre en scène pour le coup.

Biopic consacré à celui que beaucoup considèrent comme étant le pire des réalisateurs de l’histoire du cinéma, Ed Wood change de ce que Burton a fait auparavant, quittant l’imaginaire pour s’intéresser à quelqu’un de réel. Cela dit, il n’est pas difficile de percevoir dans ce film comme une certaine distance avec la réalité, mais c’est clairement là pour nous montrer la folie légère qui régnait dans le microcosme que Wood avait créé autour de sa personne.

Lire la suite