Classic 101 : 12 Angry Men (Douze hommes en colère – 1957)

vendredi 04 janvier 2013 à 9:25

12 Angry Men (Douze hommes en colère - 1957)

Il n’est jamais trop tard pour visionner les films que l’on aurait déjà dû voir. Pour cette raison, Critictoo Cinema se penche sur ces longs-métrages qu’on appelle classiques et qui ont marqué le septième art.

Le film : 12 Angry Men (1957)

L’histoire : 12 hommes forment le jury d’un procès pour meurtre. Le fils de la victime, un jeune portoricain, attend que son sort soit décidé. Après un premier vote pratiquement unanime, un des jurés n’est pas convaincu de la culpabilité de l’accusé et demande à ses compagnons de revenir sur les preuves une à une.

12 Angry Men (Douze hommes en colère - 1957)

Verdict : Certaines idées sont parfois tellement simples que l’efficacité de leur exécution en est que plus surprenante. C’est tout particulièrement le cas de 12 Angry Men, adaptation d’une pièce écrite pour la télévision, dont le concept a depuis été maintes fois réutilisées.

Il faut dire que pour son premier film, Sidney Lumet se permet d’offrir la meilleure exploitation possible d’une idée qui, sous couvert de nous entraîner au cœur de ce qui est l’essence du système judiciaire américain, nous délivre un portrait sans concession de la société.

Ainsi, autour d’Henry Fonda qui s’impose comme une force tranquille pouvant faire naitre une révolution, 11 hommes vont se dévoiler un à un. Ancrés dans leurs convictions – ou dans une absence de celles-ci  –, ces membres du jury sont d’abord prêts à envoyer un jeune homme sur la chase électrique simplement parce que c’est ce qui semble être le plus logique. Encouragés à réfléchir sur ce qu’on leur a dit, ils montreront bientôt qu’ils sont avant tout guidés par leurs peurs, leurs préjugés ou leurs valeurs.

Le verdict est prévisible dès le début, mais l’important repose sur ce qui est dit et avoué afin que les votes changent. Il n’est parfois question que de technicalités, mais dans certains cas, le but est surtout de parler de toute autre chose.

12 Angry Men nous peint ainsi un portrait électrisant de la société américaine de la fin des années 50. Aussi efficace que captivant, ce film s’impose encore aujourd’hui comme un modèle d’écriture et de réalisation à l’intelligence indéniable.

Réalisateur : Sidney Lumet ; Scénariste : Reginald Rose.
Casting : Henry Fonda, Lee J. Cobb, E. G. Marshall, Martin Balsam, Jack Warden, John Fiedler, Jack Klugman, Edward Binns, Joseph Sweeney, Ed Begley, George Voskovec, Robert Webber.