Classic Hitchcock : Dial M for Murder (Le crime était presque parfait – 1954)

samedi 19 janvier 2013 à 10:55

Classic Hitchcock : Dial M for Murder (Le crime était presque parfait - 1954)

Il n’est jamais trop tard pour visionner les films que l’on aurait déjà dû voir. Pour cette raison, Critictoo Cinema se penche sur ces longs-métrages qu’on appelle classiques et qui ont marqué le septième art et particulièrement ceux d’Alfred Hitchcock.

Le film : Dial M For Murder(1954)

L’histoire : Tony Wendice, un ancien joueur de tennis professionnel, fait chanter un vieux camarade de classe dont la vie n’a pas bien tourné pour qu’il tue sa femme infidèle contre une bonne somme d’argent. Quand son plan ne se déroule pas comme il l’avait escompté, il parvient tout de même à retourner la situation à son avantage.

Classic Hitchcock : Dial M for Murder (Le crime était presque parfait - 1954)

Verdict : Adaptation d’une pièce de théâtre, Dial M for Murder a également la particularité d’avoir été filmé en 3D. Enfin, on parle de la 3D de l’époque. J’avoue ne pas avoir eu l’opportunité de le voir dans ce format.

Quoi qu’il en soit, Dial M for Murder peut difficilement cacher ses origines théâtrales, que ce soit au niveau des décors réduits où des très nombreux dialogues. Ceux-ci sont d’ailleurs la grande force du film, puisque même quand les personnages s’étendent en explications, cela ne devient jamais rébarbatif. Il y a de plus quelque chose de ludique à se voir tout détailler, pour ensuite admirer comment les différents twists font s’écrouler un plan présumé parfait en premier lieu.

Tony : Do you really believe in the perfect murder?
Mark : Yes, absolutely. On paper, that is. I think I could plan one better than most people…but I doubt I could carry it out.
Tony : Oh? Why not?
Mark : In stories, things turn out the way the author wants. And in real life, they don’t always. No. I’m afraid my murders would be like my bridge: I’d make a mistake and never realize it… till I find everybody looking at me.

Le défi d’Hitchcock était clairement de trouver une façon de tirer un maximum du peu de décors qui étaient à sa disposition. Sur ce plan, il ne va pas décevoir. Il parvient à toujours utiliser un nouvel angle ou à ajouter un mouvement de caméra qui apporte du dynamisme aux déplacements limités des protagonistes. Il évite d’être trop statique et entretient de cette manière un rythme plutôt régulier et jamais lent du début à la fin.

Le point faible du film se trouve être la fin poussive qui nous mène à un dénouement qui ressemble à une modalité, sans tension ni surprise. La conclusion s’occupe juste de rétablir l’ordre des choses avant de passer rapidement au générique.

Cela n’entache cependant pas le plaisir qu’il y a à suivre le film. Dial M For Murder n’est pas le travail le plus impressionnant d’Hitchcock, mais cela ne l’empêche pas d’être une œuvre solide.

Alfred-o-vision

Classic Hitchcock : Dial M for Murder (Le crime était presque parfait - 1954)

Réalisateur : Alfred Hitchcock ; Scénariste : Frederick Knott.
Casting : Ray Milland, Grace Kelly, Robert Cummings, John Williams.