Classic Hitchcock : Shadow of a Doubt (L’Ombre d’un doute – 1943)

samedi 23 mars 2013 à 11:43

Classic Hitchcock : Shadow of a Doubt (L'Ombre d'un doute - 1943)

Il n’est jamais trop tard pour visionner les films que l’on aurait déjà dû voir. Pour cette raison, Critictoo Cinema se penche sur ces longs-métrages qu’on appelle classiques et qui ont marqué le septième art et particulièrement ceux d’Alfred Hitchcock.

Le film : Shadow of a Doubt (1943)

L’histoire : Pourchassé depuis New York, Charlie Oakley traverse le pays pour passer quelque temps chez sa sœur à Santa Rosa en Californie. Il retrouve alors sa nièce, qui porte le même prénom que lui, et qui lui voue une profonde admiration. Quand deux hommes commencent à surveiller Charlie, un doute né dans l’esprit de sa nièce qui finit par le suspecter d’être un tueur de riches veuves.

Classic Hitchcock : Shadow of a Doubt (L'Ombre d'un doute - 1943)

Verdict : Bien avant que Christopher Nolan explore les dangers de l’incertitude dévastatrice née d’une simple idée dans Inception, Alfred Hitchcock étudiait la même thématique d’une manière plus posée et moins conceptuelle.

Avec Shadow of a Doubt, le maitre du suspense nous parle d’une jeune femme qui vénère son oncle, mais dont la simple suggestion qu’il pourrait ne pas être celui qu’elle croit va détruire entièrement son univers.

La jeune Charlie avait une vie paisible et une vision probablement trop idéaliste du monde qui repose étrangement sur l’idéalisation de son oncle qu’elle ne connait finalement que très peu. Pour elle, il était cette icône de la réussite qui vivait une grande vie faite de voyages et d’aventures. La réalité était bien sûre tout autre et Hitchcock nous montre comment, en prenant conscience de cela, Charlie perd ses repères et apprend à voir le monde pour ce qu’il est, plus nuancé et complexe qu’elle ne semblait vouloir l’imaginer.

Bien entendu, le réalisateur fait cela en jouant avant tout sur le suspense, sur les non-dits qui amplifient le doute et qui rendent chaque nouveau face à face entre l’oncle et la nièce encore plus tendu que le précédent.

Cela fonctionne assez bien, mais l’histoire souffre de se concentrer avant tout sur ces deux personnages, laissant le reste de la famille dans le flou. Cela devient légèrement frustrant par moment, mais moins que l’écriture de certains dialogues qui évitent savamment d’aborder de front les actes de l’oncle.

Shadow of a Doubt reste intéressant dans son propos et possède encore aujourd’hui une réalisation efficace qui se repose sur une maitrise importante de l’environnement dans lequel l’action se déroule. Malgré ça, le film possède aujourd’hui une certaine banalité dans son propos que le rend à présent moins pertinent.

Alfred-o-vision

Classic Hitchcock : Shadow of a Doubt (L'Ombre d'un doute - 1943)

Hitchcock est le joueur qui nous tourne le dos.

Réalisateur : Alfred Hitchcock ; Scénariste : Thornton Wilder, Sally Benson, Alma Reville.
Casting : Teresa Wright, Joseph Cotten, Macdonald Carey, Patricia Collinge, Henry Travers.