Cockneys vs Zombies (2012)

mardi 23 octobre 2012 à 12:41

Avec un titre pareil, je suis presque passé à côté sans m’arrêter. Ce qui parait logique. Cela dit, j’ai tout de même jeté un petit coup d’œil au trailer quand j’ai vu qu’il y avait Harry Treadaway, Michelle Ryan, Georgia King et Honor Blackman au générique. Cela s’annonçait alors comme une comédie d’horreur, un genre que les anglais commencent à sérieusement bien maitriser.

Cette fois, nous avons donc des habitants de l’East End londonien qui doivent faire face à des zombies – comme le titre nous l’explicite extrêmement bien. On retrouve ainsi le charme cockney si je puis dire, avec au milieu une histoire de petits criminels qui veulent braquer une banque pour sauver la maison de retraite de leur grand-père. Ça tourne mal quasiment immédiatement, mais il se trouve qu’une invasion de zombies dans le quartier va résoudre le problème de la police. Maintenant, ils doivent quand même s’en sortir vivants.

Le scénario n’est pas très épais pour commencer, et ça ne s’arrange pas en avançant. Tout le film repose de toute façon sur le délire de départ et sur les personnages un peu gauches qui en font des tonnes, du grand-père toujours énervé à la blonde qui s’est retrouvée prise en otage. Ce n’est pas fin du tout et ça s’assume complètement avec des scènes absurdes bourrées de dialogues over the top.

J’ai en tout cas trouvé le résultat des plus divertissant, pour faire simple, mais heureusement que c’est court, car une fois que l’on est arrivé au bout, il n’y a vraiment plus rien à ajouter. En tout cas, c’est marrant et le rythme est convenablement entretenu, même s’il y a d’occasionnels étirements pour permettre aux scènes de se jouer complètement (souvent plus que nécessaire).

Avec Halloween qui s’approche, Cockneys vs Zombies parait plutôt pertinent si on veut être dans l’ambiance horreur sans pour autant se faire peur. C’est tout de même relativement anecdotique, mais je ne suis pas certain que le but était de marquer une nouvelle étape dans le genre film de zombies. Si c’était le cas, c’est un peu raté.

Réalisateur : Matthias Hoene ; Scénaristes : James Moran, Lucas Roche.
Casting : Michelle Ryan, Georgia King, Rasmus Hardiker, Honor Blackman, Alan Ford, Harry Treadaway, Richard Briers, Tony Gardner, Ashley Bashy Thomas, Dudley Sutton.