Cold Souls (2009)

dimanche 17 janvier 2010 à 18:29

Résumé : Paul Giamatti, célèbre acteur américain, est en pleine crise existentielle. Il se cherche, peinant même à trouver le ton juste lors des répétitions de sa prochaine pièce, « Oncle Vania » de Tchekhov. Il entend alors parler de la « Banque des Ames », laboratoire privé proposant un service des plus intrigants : soulager les patients de leur âme. Séduit, il décide de procéder à l’ablation de son âme. S’en suivent des réactions en chaîne dont il n’imaginait pas l’ampleur…

Paul Giamatti joue Paul Giamatti, donc, vous l’avez deviné, si vous n’aimez pas l’acteur, mieux vaut ne pas regarder le film. Surtout que Cold Souls est, d’après moi, un film très « Giamatti » de part sa façon d’être à la fois intense et mélancolique. J’adore l’acteur et en particulier sa façon de naviguer avec une grande maitrise sur un large panel émotionnel avec authenticité, sans excès, mais quand même avec intensité (donc).

Le film nous parle de l’acteur qui est un peu perdu dans son rôle et qui va se faire retirer son âme afin de se débarrasser de ce qui le bloque. Malheureusement, le marché des âmes n’est pas vraiment régit par quoi que ce soit et ce n’est certainement pas une science exact. Son âme disparaît et il est bloqué avec celle d’une poète russe. Il va donc entrer en contact avec Nina, la mule qui fait passer les âmes entre la Russie et les USA.

Toute l’histoire des âmes a forcément tout un sens métaphorique à plusieurs niveau qui trouve résonance dans les actes et réactions aussi bien de Paul que de Nina – je ne vais pas entrer dans l’analyse, car il faudrait probablement plusieurs visionnages et beaucoup de temps pour rédiger quelque chose de vraiment complet. Il y a quelques longueurs, mais la photographie du film est vraiment très belle et l’atmosphère envoûtante et, comme je le disais plus tôt, mélancolique. Ce n’est pas contemplatif pour autant.

Bref, Cold Souls raconte une histoire interessante et s’appuie sur des personnages attachants.

Réalisateur & Scénariste : Sophie Barthes.
Casting : Paul Giamatti, David Strathairn, Emily Watson, Lauren Ambrose, Dina Korzun, Oksana Lada, Katheryn Winnick.