Creation (2009)

mercredi 23 juin 2010 à 23:10

Résumé : Le conflit de Charles Darwin, tiraillé entre ses recherches sur la théorie de l’évolution et sa relation, avec sa femme, très religieuse, et donc en opposition avec le travail de son mari…

Création m’intéressait avant tout à cause de son sujet, car je n’avais pas vu de trailer. J’aurais peut-être dû, celui-ci m’aurait mis sur la piste de l’angle d’approche choisie pour aborder l’œuvre majeure de Charles Darwin.

Pour tout dire, tout ce que je sais de l’homme – en dehors de ce que l’école a pu m’en dire – je l’ai appris dans le National Geographic et c’était plus intéressant et constructif que ce qu’on m’en avait dit avant. A l’arrivée, cela est bien plus utile que le film.

Celui-ci commence par nous annoncer la couleur, soit que le sujet va être de nous expliciter comment Darwin a écrit The Origin Of Species. Si ce n’est qu’il doit exister un guide du film biographique, car au lieu d’offrir une œuvre large, celle-ci va se concentrer sur son personnage principal pour transformer ce qui a quand même changé la place de l’homme dans notre monde de façon radical en un drame personnel et humain, il va sans dire.

En gros, ce n’est pas sur le contenu du livre – ou plutôt comment il a obtenu le contenu – que l’on se tourne, mais vers sa rédaction pure et simple et les obstacles moraux qui vont avec, épaulé par la maladie (et mort de sa fille). D’un point de vue narratif, ce n’est pas toujours très inspiré, créant au passage quelques longueurs. Question angle d’approche, cela tend à mon goût à faire du livre quelque chose d’un peu trop personnel et mineur, alors qu’on passe le film à insister sur son importance.

Bref, il y a quelques bonnes idées et des réflexions intéressantes, mais le film choisit un traitement un peu trop minimaliste, trop concentré sur Darwin et pas suffisamment sur ses idées (qui sont quand même l’essence de l’homme). Ce n’est pas trop déplaisant à suivre, mais cela devient rapidement une biopic parmi tant d’autres.

Réalisateur : Jon Amiel; Scénariste : John Collee, d’après la biographie de Randal Keynes.
Casting : Paul Bettany, Jennifer Connelly, Martha West, Jeremy Northam, Toby Jones, Benedict Cumberbatch.