De Superman à Batman, le DC Cinematic Universe n’est qu’à propos de la nature destructrice de l’homme

dimanche 20 mars 2016 à 13:25

Watchmen

Beaucoup d’encre a coulé ces dernières années à propos du MCU. D’accord, cela était surtout au sujet des millions de dollars qui étaient générés, mais on ne parlait que de ça, parce que tout est bon pour faire cliquer. Il est temps de passer à autre chose, au DCU, l’univers cinématique de DC Comics. Batman v Superman : L’Aube de la Justice arrive dans les salles obscures d’ici peu, toute l’attention est donc tournée de ce côté.

Miguel Branco a fait un petit montage des films du DCU. Du moins, des plus récents et — il faut le dire — ils ne sont pas vraiment tous du même univers. Ce n’est pas grave, puisqu’il nous offre une jolie vidéo de 5 minutes pleine de paroles profondes, d’images de destruction massive et de super-héros sombres et violents. À peine une petite blague ou deux pour la bonne forme.

Le miracle est que Branco parvient à trouver 2-3 passages de Green Lantern et à les organiser de façon à donner l’impression que ce film n’est pas une mauvaise blague. Bravo. On retient surtout de l’ensemble qu’il y a vraiment un courant de pensée qui traverse le DCU. L’humanité et sa propension à l’autodestruction. Certes, utiliser Watchmen aide à faire ce point plus que Superman Returns, mais le Dark Knight n’est vraiment qu’à propos de l’écroulement de la société pour lui permettre de renaitre ou — plutôt — les ennemis de Batman cherchent tous à réaliser cela.

À bien y regarder, le montage aurait certainement dû inclure des images d’Arrow, car c’est également tout ce qui anime les méchants dans cette série. Star City devrait apparemment bruler pour le bien de tous. Allez savoir ce qui se passe dans la tête des scénaristes chez DC Comics.