District 9 (2009)

mercredi 10 février 2010 à 23:07

Résumé : Des extraterrestres venus se réfugier sur la planète Terre, il y a près de 30 ans, vivent depuis malmenés et sous haute surveillance dans le District 9. La tension est à son paroxysme et le mécontentement de la population est devenu incontrôlable.

J’ai mis suffisamment de temps à voir District 9 pour qu’après qu’on nous clame au génie, les premiers avis peu emballés, voir négatif fasse surface.

District 9 est un film qui joue sur la métaphore, justifiant donc avant tout à travers cela pourquoi cela se passe à Johannesburg, en Afrique du Sud. En fait, c’est fait avec une telle grossièreté que c’est limite insultant. La leçon de morale qui ressort énormément au début du film m’a donc pas mal gênée. Elle n’est pas aidée par l’approche manichéenne abordée, l’histoire restant confinée à une zone territoriale précise, et n’explorant pas du tout les multiples thématiques qui aurait pu gravir autour. Au départ, on peut même se demander si l’aspect E.T. n’a pas simplement été collé là comme simple prétexte.

Finalement, les choses sérieuses vont véritablement commencer quand Wikus Van der Merwe – personnage central du film – va être contaminé et se retrouver pris entre deux feux : ce qu’il est et ce qu’il est en train de devenir, le tout avec le fameux ce qu’on veut de lui. Et tout le monde ou presque veut une pièce de lui. C’est donc très classique, et le déroulement va l’être tout autant.

Malgré cela, il faut dire que quand le film commence enfin à réellement exploiter son côté SF, il décolle et va réussir à maintenir l’attention, aidé par des rebondissements prévisibles mais efficaces et des scènes d’actions bien menées. C’est bien sûr servi par la réalisation et l’environnement qui confèrent ainsi un certain style au film qui le démarque donc de ses petits camarades de jeu qui nous ont déjà offert une histoire similaire.

Quoi qu’il en soit, District 9 reste un bon film, mais qui a une approche trop vulgaire pour réellement faire effet.

Enfin, pour terminer, vous pouvez lire la critique de Fabien sur le film.

Réalisatrice : Neill Blomkamp; Scénaristes : Neill Blomkamp, Terri Tatchell
Casting : Jason Cope, Sharlto Copley, David James, Mandla Gaduka, William Allen Young, Vanessa Haywood, Devlin Brown, Kenneth Nkosi.