Du Plomb dans la tête (Bullet to the Head – 2012)

jeudi 13 juin 2013 à 10:18

Du Plomb dans la tête (Bullet to the Head - 2012)

Bullet to the Head est l’adaptation d’une BD française de Matz et Colin Wilson qu’a réalisé Walter Hill avec Sylvester Stallone dans le premier rôle. Quand j’ai fait la liaison entre le film et la BD, je me suis dit que j’allais y jeter un coup d’œil, car j’avais justement bien aimé cette bande dessinée. J’ai le souvenir de l’avoir trouvé un peu trop classique dans son traitement, collant de près aux archétypes que l’on a généralement dans ce genre de polar, mais les personnages étaient sympathiques et il y a quelques bons twists.

Bref, je ne m’attendais pas à un film réellement innovant, mais Hill est un réalisateur qui sait insuffler de l’énergie à un scénario chargé à la testostérone. L’association avec Stallone paraissait ainsi payante. Le problème est justement le scénario. Il ne manque pas de testostérone, mais il n’y a pas non plus grand-chose à côté.

Du Plomb dans la tête (Bullet to the Head - 2012)

Si de loin on retrouve les bases de l’œuvre adaptée, de près, ce n’est pas très brillant. Réécriture des protagonistes avec des remplacements étranges et des ajouts qui parviennent à tout banaliser à l’excès. Les dialogues sont plats, les personnages sont des stéréotypes sans saveur et l’intrigue qui n’était pas complexe au départ est bizarrement simplifiée. L’idée semble de garder quelques éléments pour suivre approximativement l’histoire de la BD, mais en transformant tout ça en une sorte de buddy movie délavée tout droit sortie des ‘80s qui se prendrait au sérieux. Un peu comme si Hill tentait de faire un troisième opus de 48hrs en recyclant du matériel qui n’était pas fait pour ça en premier lieu.

Je me suis donc ennuyé durant la plus grande partie du film qui s’étire heureusement à peine sur 1h30. Quelques explosions sont là pour aider à rester fixé sur l’écran, mais cela n’est pas spécialement efficace, car il n’y a rien pour capitaliser sur ces sursauts colorés. D’ailleurs, même l’affrontement final entre Stallone et Jason Momoa qui devait être épique m’a sévèrement fait bâiller.

Concrètement, il y a quelques scènes qui font effet dans ce Bullet to the Head et qui maintiennent éveillé, et il y a Sarah Shahi. Pour le reste, c’est plus ou moins à oublier.

Du Plomb dans la tête (Bullet to the Head - 2012)

Réalisateur : Walter Hill ; Scénaristes : Walter Hill, Alessandro Camon.
Casting : Sylvester Stallone, Sung Kang, Sarah Shahi, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Christian Slater, Jason Momoa.