Everything Must Go (2010)

mercredi 24 août 2011 à 23:38

Everything Must Go est une dramédie indé avec Will Ferrell dans le rôle d’un alcoolique qui a récemment rechuté et qui en paie le prix, se faisant licencier avant de se retrouver mis à la porte de chez lui. Sa femme a déposé toutes ses affaires dans le jardin, devant la maison. Lui, il va donc boire et s’installer là où il est. Pour rester, il doit organiser une vente de jardin, ou, du moins, faire croire qu’il le fait.

C’est donc l’histoire d’un gars qui est au fond du gouffre et qui va, en l’espace de cinq jours, entamer une remontée. Enfin, il est surtout question, au final, qu’il accepte de laisser partir tout ce qui vient de lui être enlevé. Dans ce sens, la vente est là pour nous servir de métaphore du début à la fin. Il doit accepter de laisser partir tous ces artefacts de son passé, qui représentaient qui il était. Il y a un aussi un discours sur le fait que tout le monde se cache derrière la façade impeccable de leur maison pour camoufler la vérité de leur existence aux autres, et c’est relativement conventionnel.

Ce n’est certainement pas le film plus fin qui soit, mais Ferrell apporte beaucoup de sensibilité et de force. C’est pour lui que j’ai eu envie de voir ce film, car même si j’adore le regarder dans de grosses comédies, je le trouve également excellent quand il se retrouve dans des productions plus modestes. C’est une fois de plus le cas ici.

Face à lui, on retrouve Rebecca Hall. Je me demande franchement pourquoi elle n’a pas encore trouvé sa voie dans les hautes sphères de l’industrie. Cela dit, ça ne me dérange pas de la croiser aussi régulièrement dans des films indé. Quoi qu’il en soit, elle est là pour aider le personnage de Will qui, au final, l’aidera bien plus en lui montrant qu’elle est en train de prendre une direction qui la mènera à mener une vie comme la sienne.

Everything Must Go est un film qui aurait gagné à être plus subversif ou, au moins, plus complexe au niveau de son message. Cela dit, il se regarde sans déplaisir, étant très agréable à suivre et se reposant sur d’excellents acteurs.

Réalisateur & Scénariste : Dan Rush.
Casting : Will Ferrell, Rebecca Hall, Laura Dern, Christopher Jordan Wallace, Stephen Root, Glenn Howerton, Michael Pena.