42 (2013)

vendredi 09 août 2013 à 9:57

42 (2013)

Si 42 fut un succès aux États-Unis, il n’y a cependant rien d’étonnant à voir que le film n’a pas atteint les salles de cinéma en France et il est donc arrivé récemment sur Itunes. Le baseball chez nous n’est pas un sport majeur et Jackie Robinson n’est pas un nom que l’on connait.

Le réalisateur Brian Helgeland se penche ainsi sur une page d’Histoire en retraçant une partie du parcours de Jackie Robinson qui deviendra le premier noir à intégrer la Major League Baseball en 1947 en signant pour les Dodgers de Brooklyn.

Jackie Robinson est donc une icône sportive, le premier à avoir brisé la barrière de la couleur dans le baseball et un joueur talentueux. Son histoire est inextricablement liée à une plus grande – celle de l’Amérique et de son évolution.

42 (2013)

D’une certaine manière, c’est ce que Helgeland tente de retranscrire (avec un résultat mitigé) d’un bout à l’autre de 42. Il cherche autant à faire le portrait (sûrement un peu trop idéalisé) de Robinson que d’illustrer l’Amérique de cette époque et comment un joueur a fait évoluer les choses.

Le sujet est donc fort, et Robinson avait une personnalité assez affirmée qui le rend naturellement intéressant. Chadwick Boseman délivre une performance aussi sobre qu’excellente, avec à ses côtés Harrison Ford qui impressionne dans le rôle du manager Branch Rickey ; cela faisait bien longtemps que je ne l’avais pas vu être aussi bon et c’était plutôt réjouissant.

42 (2013)

Cependant, le film a une approche un peu trop conventionnelle, que ce soit sur un plan technique ou narratif qui empêche 42 de se distinguer et de vraiment emporter. L’émotion est là, souvent un peu trop étouffée, ce qui est dommage, surtout vu tout ce qui dégage à la fin — qui se montre poignante comme il faut.

L’histoire de Jackie Robinson est de celles qui ont encore de quoi inspirer aujourd’hui et qui méritaient sans aucun doute d’être portée sur grand écran. De ce fait, le film est vraiment sympathique à regarder et il possède un très bon casting ; cela n’est cependant pas suffisant pour passer outre le traitement trop classique qui empêche 42 de se démarquer au milieu d’autres œuvres de ce type.

42 (2013)

Réalisateur et scénariste : Brian Helgeland.
Casting : Chadwick Boseman, Harrison Ford, Andre Holland, Christopher Meloni, John C. McGinley, Lucas Black, Alan Tudyk, Nicole Beharie, C. J. Nitkowski, Brett Cullen, Ryan Merriman, T. R. Knight, Hamish Linklater, Brad Beyer, Jesse Luken, Max Gail, Peter MacKenzie et Linc Hand.