Cherrybomb (2009)

samedi 17 juillet 2010 à 23:03

Résumé : Malachy et Luke sont d’excellents amis bien qu’ils soient issus de milieux très différents. Malachy est un écolier modèle, élevé au sein d’une famille intacte, et a un boulot dans le centre de loisirs du coin. Luke vit avec son père alcoolique et écoule de la drogue pour son frère Chris. Les deux amis passent un été parfait ensemble… Jusqu’au jour où débarque Michelle, une beauté captivante mais dérangée, qui met leur amitié à l’épreuve. Pour lui plaire, elle encourage les deux garçons à effectuer des paris de plus en plus dangereux et illégaux, qui auront des conséquences mortelles.

Deux amis – Malachy et Luke – voient leur été être bousculé à l’arrivée de Michelle, qui va instiguer un jeu de compétition entre eux. L’histoire va doucement progresser pour mettre en relief, qu’au fond, ce n’est pas tant la fille qui nous intéresse, mais la relation entre les deux adolescents et les sentiers que peut emprunter une amitié.

Malheureusement, ce n’est pas très captivant. Il faut dire que le film commence par nous annoncer la couleur : il va y avoir un mort. Naturellement, j’attends que cela tourne mal. On sait aussi dès le départ que ce ne sera ni Malachy, ni Luke qui vont y passer. Je pensais que le film allait jouer légèrement avec le concept, soit les placer avec Michelle (ou d’autres) dans des situations de plus en plus extrêmes, de façon à créer un réel sentiment de danger.

Enfin, il ne me faudra pas trop longtemps pour constater que ce ne sera pas vraiment le cas. L’histoire va d’abord jouer avec son trio, et il est difficile de se demander qui se donnerait tant de mal pour une fille qui n’a pas l’air si intéressante que cela. D’accord, je comprends que quand on ne peut pas avoir, cela frustre, mais elle est clairement l’élément faible du trio, peinant à s’imposer. Une fille qui se la joue principalement, un peu comme les deux gars au fond, et donc nous voilà avec un trio socialement varié, mais qui n’est pas ultra fonctionnel.

Le film possède quelques bonnes idées de mise en scène, même si c’est par moment assez poussif. Mais, j’ai trouvé l’histoire trop facile et surtout, je ne suis jamais rentrée dedans. Au final, pas convaincue du tout.

Scénariste : Daragh Carville; Réalisateurs : Lisa Barros D’Sa, Glenn Leyburn
Casting : Rupert Grint, Kimberley Nixon, Robert Sheehan, Conor MacNeill, James Nesbitt, Kathy Kiera Clarke, Lalor Roddy