Flight (2012)

lundi 18 février 2013 à 11:25

Flight (2012)

Après quelques années à expérimenter avec la performance capture, Robert Zemeckis revient vers une forme plus traditionnelle de cinéma avec Flight. C’est l’histoire d’un pilote d’avion qui va parvenir à éviter le pire d’une catastrophe de façon extraordinaire. Une fois que le calme est de retour, il est cependant temps de faire les comptes et il pourrait bien être celui qui se retrouve à payer la facture, car il est alcoolique et n’aurait jamais dû entrer dans la cabine de pilotage.

Flight est donc avant tout un film sur l’alcoolisme et c’est Denzel Washington qui incarne ce pilote qui refuse de gérer son problème. Un excellent casting pour un premier rôle qui avait sérieusement besoin d’un acteur de cette trempe pour pouvoir éviter de sombrer à mi-parcours et d’entrainer toute l’histoire dans son sillage.

Flight (2012)

Dire que Denzel est l’unique intérêt de ce long-métrage serait loin de la vérité, mais il en est sa plus grande force. Il est tout de même très bien aidé par Kelly Reilly qui mérite d’obtenir beaucoup plus de rôles intéressants – au lieu de poursuivre Above Suspicion. Elle joue une droguée qui veut s’en sortir et qui va recevoir l’aide de ce pilote qui, ironiquement, refuse lui-même de reconnaitre son propre problème. Don Cheadle et Bruce Greenwood sont impeccables, bien que légèrement sous-exploités, tout comme John Goodman dont l’excentricité de son personnage est étrangement énergisante.

En plus de la distribution, ce film a pour lui une première demi-heure qui est simplement impressionnante avec une tension qui monte en flèche et une réalisation qui offre une lisibilité inattendue à une situation qui aurait pu inspirer Zemeckis à partir dans tous les sens. Il ne le fera donc pas et cela donnera à ce vol aérien qui se finit mal une force qui montre immédiatement que le réalisateur a toujours beaucoup de talent. Malheureusement, cette entrée en matière atteindra un niveau tel que tout ce qui viendra ensuite ne parviendra pas à réellement capitaliser dessus.

Flight (2012)

Ce n’est pas tant que traiter de l’alcoolisme parait fade après une ouverture de cet acabit, c’est juste que le traitement manque de panache, étirant bien trop longtemps une approche qui se révèle rapidement à court d’arguments. Enfin, la chute est des plus prévisible et s’engouffre pleinement dans tous les pièges qu’il aurait été préférable d’éviter, ne réussissant pas à offrir à l’ensemble une voix qui aurait permis au film de s’affirmer totalement dans son propos.

Au final, Flight est techniquement maitrisé et tire le meilleur de sa tête d’affiche, mais tout ceci n’est pas assez pour compenser les défauts d’un scénario qui souffre sérieusement d’un sujet exploité de manière superficielle et d’un manque de prise de risques au-delà de son premier acte.

Flight (2012)

Réalisateur : Robert Zemeckis ; Scénariste : John Gatins.
Casting : Denzel Washington, Kelly Reilly, Don Cheadle, Bruce Greenwood, John Goodman, Melissa Leo, Tamara Tunie, Nadine Velazquez, Brian Geraghty, Peter Gerety, James Badge Dale.