Goon (2011) : du sang sur la patinoire, des rires dans les gradins

mardi 28 février 2012 à 11:32

Alors que Kevin Smith n’a pas encore mis en boite sa fameuse comédie dans l’univers du hockey, son pendant canadien est déjà emballé. Scénarisé par Jay Baruchel et Evan Goldberg, Goon est une adaptation du livre racontant la carrière de Doug Smith, un joueur de hockey pas très futé qui était sur la glace pour distribuer des coups de poing. Ici, c’est Seann William Scott qui devient Doug Gatt, la version fictionnelle de Smith.

Goon, c’est un peu Slap Shot, mais du point de vue des frères Hanson. Le film reprend forcément les poncifs du genre, mais ne s’en préoccupe pas spécialement, c’est juste là dans le fond, à peine visible. C’est avant tout l’histoire de Doug, un mec pas futé, mais avec un grand cœur qui va trouver sa place dans le monde, même si ses parents pensent qu’elle est dégradante. L’humour est en tout cas efficace d’un bout à l’autre et le tout est assez chaleureux, aidé en plus par une très légère storyline romantique qui résume assez bien les forces du film. Globalement, dans son genre, Goon est une réussite qui a de petites ambitions, mais qui parvient à délivrer un tout petit peu plus que ce qu’on aurait pu en attendre.

Réalisateur : Michael Dowse ; Scénaristes : Jay Baruchel, Evan Goldberg.
Casting : Seann William Scott, Liev Schreiber, Jay Baruchel, Marc-Andre Grondin, Alison Pill, Eugene Levy, David Paetkau, Kim Coates, Jonathan Cherry, Ricky Mabe, David Lawrence, Ellen David, Geoff Banjavich.