Incendiary (2008)

jeudi 17 novembre 2011 à 23:30


Michelle Williams tient le premier rôle d’Incendiary, un film britannique dans lequel elle incarne une femme qui voit son existence basculer lorsque un attentat au cours d’un match de football tue son mari et son fils.

J’imaginais que le film, au vu de son sujet, serait émotionnellement intense, mais il n’y a pas de doute, c’est bien là que l’histoire peine. Non pas que la réalisatrice Sharon Maguire ne cherche pas par divers moins à tenter de tirer quelques larmes, mais elle s’enlise dans des ralentis et l’histoire ne prend pas à la gorge.

Pour intensifier le drame, il se trouve que le personnage que Williams incarne était en train de tromper son mari avec Ewan McGregor au moment de l’attentat. Lui-même devait aller au match. Il y a alors une boucle qui se crée, car il lui doit la vie alors qu’elle a perdu son mari et son enfant. Cela le pousse à se renseigner sur ce qui s’est réellement passé ce jour-là (il est journaliste, comme c’est pratique), alors qu’elle échoue à faire son deuil. Il y a donc un peu de romance dans cette histoire, avec aussi Matthew Mcfadyen qui incarne un des collègues de travail de son mari – qui était démineur. Tout est un peu trop connecté, ce qui enlève le peu de naturel que l’histoire possédait.

Pour ne pas arranger mon affaire, l’accent de Michelle Williams m’a quelque peu gênée pendant le film. Je ne suis pas experte en la matière, donc je ne porterais pas de jugement sur son travail à ce niveau-là, si ce n’est qu’il y a quand même eu un effort de fait pour qu’il sonne comme un accent passe partout. Il n’empêche, j’ai un peu coincé, ce qui n’est pas trop dans mon habitude.

Incendiary se présente comme un film sur la culpabilité et le deuil, ce qu’il est la plupart du temps bien que l’émotion peine à pointer le bout de son nez. Sporadiquement, il part dans une autre direction pour explorer l’attentat. Cela étant à peine développé, l’histoire en est affaibli et empêche en même temps les personnages masculins concernés de prendre une véritable dimension.

Réalisatrice et scénariste : Sharon Maguire, d’après le roman de Chris Cleave.
Casting : Michelle Williams, Ewan McGregor, Matthew Macfadyen, Nicholas Gleaves, Sidney Johnston, Usman Khokhar, Nicholas Courtney, Tola Igbo.