Les Misérables (2012)

mercredi 13 février 2013 à 10:59

Isabelle Allen (Cosette) et Hugh Jackman (Jean Valjean) dans Les Misérables (2012)

Après The King’s Speech, Tom Hooper continue à sa façon dans la même direction – soit le film oscarisable. Cependant, là où le premier réussissait malgré une certaine conformité à offrir une histoire touchante et divertissante, Les Misérables se révèle bien trop vite un film dénué de toute magie.

Le réalisateur adapte la comédie musicale de Broadway qui reprend le roman classique de Victor Hugo dans lequel l’auteur dépeint la vie de misérables dans Paris et la France du XIXe siècle avec tout particulièrement le bagnard Jean Valjean – incarné par Hugh Jackman.

Anne Hathaway (Fantine) dans Les Misérables (2012)

 Les Misérables se révèle être en fait plus un opéra qu’une comédie musicale, ce qui m’a quelque peu déstabilisée au départ. Les personnages chantent donc d’un bout à l’autre et la partition devenant par moment monotone, un sentiment d’étouffement fini par émerger. Il faut dire aussi que, vocalement parlant, peu d’acteurs ici se distinguent vraiment, s’accordant bien trop avec la musique et manquant d’envergure pour réellement faire vibrer.

Les seconds rôles – à l’image de Gavroche et Eponine – font preuve d’une personnalité plus marquée que la plupart des principaux protagonistes n’ont pas. Russell Crowe a quant à lui ses moments, avec un style qui se démarque et qui possède l’énorme avantage d’offrir à Javert une évolution psychologique palpable et vibrante.

Amanda Seyfried (Cosette) et Eddie Redmayne (Marius) dans Les Misérables (2012)

Plus que ses défauts musicaux ou le manque de caractère dans le visuel alors qu’Hooper est capable de nous délivrer habituellement de véritables tableaux en image, c’est le fait que le propos est noyé sous les artifices. Le film se révèle alors malheureusement creux dans son incapacité à exploiter la dimension humaine et les grandes thématiques de l’œuvre.

Tom Hooper a aussi clairement sous-estimé le poids du silence qui aurait aidé à offrir des transitions plus fluides entre les scènes et, bien dirigé, ses acteurs auraient pu faire ressortir plus d’émotions et fournir une épaisseur à l’histoire. Au final, Hooper échoue tout simplement à donner vie aux Misérables.

Russell Crowe (Javert) dans Les Misérables (2012)
Réalisateur : Tom Hooper ; Scénariste : William Nicholson, d’après la comédie musicale homonyme de Claude-Michel Schönberg, Alain Boublil et Herbert Kretzmer.
Casting : Hugh Jackman, Russell Crowe, Sacha Baron Cohen, Helena Bonham Carter, Anne Hathaway, Amanda Seyfried, Eddie Redmayne, Samantha Barks, Aaron Tveit, Daniel Huttlestone, Isabelle Allen.