Megamind (2010)

samedi 12 février 2011 à 22:47

Avec Megamind, je pense avoir fini de faire le tour des films d’animation de 2010, mais peut-être pas, il faudra que je vérifie. En tout cas, je dois dire que ce fut une année plutôt réussie de ce côté, car d’habitude, à part le Pixar, la concurrence ne tient pas vraiment la route.

Vous l’avez compris, Megamind, comme Despicable Me, m’a surpris en se révélant bien meilleur que je ne m’y attendais.

Le film commence d’ailleurs plutôt bien, s’amusant à prendre l’histoire de Superman et pour en offrir une variante dans laquelle le gentil arrive chez les privilégiés et le méchant atterris dans une prison. En fait, Megamind n’avait pas de raison d’être méchant, mais en étant parfait, Metro Man ne lui a pas laissé d’autres choix.

Les années passent et les deux se combattent sans cesse, le film s’amusant avec une routine classique de l’univers des superhéros de comic books, le coup du méchant qui s’échappe toujours de prison pour combattre de nouveau le gentil et qui finit par retourner en prison. Un cercle en apparence interminable qui va pourtant s’achever par la victoire-surprise de Megamind.

Mais que fait un méchant sans héros ? Et bien, il finit par s’ennuyer et décide de créer un nouveau gentil pour s’opposer à lui. Le truc étant que le candidat se trouvera être plutôt mauvais et, avec la fille de l’histoire au milieu, le plan tourne mal.

Megamind s’amuse donc avec les codes du genre pour les instrumentaliser afin de voir ce qui se passe quand on les utilise à l’envers. Le résultat se révèlera certes gentillet, mais le divertissement est présent d’un bout à l’autre. L’humour est léger, avec quelques pointes efficaces qui ponctuent une ambiance des plus plaisantes. Il y a également des twists bien amenés qui ne compensent pas les classiques un peu trop usés, mais inévitables – il faut se faire une raison.

Bref, Megamind est un film familial de bonne facture avec quelques idées intéressantes bien exploitées. Ça n’est certes pas la révolution, mais ça m’a plutôt convaincu et en tout cas j’ai passé un bon moment devant.

Réalisateur : Tom McGrath ; Scénariste : Alan J. Schoolcraft, Brent Simons.
Casting : Will Ferrell, Tina Fey, Jonah Hill, Brad Pitt, David Cross, Justin Theroux, Ben Stiller, J.K. Simmons.