Men in Black III (2012)

lundi 10 septembre 2012 à 12:14

Dans le genre suite que je n’attendais pas, Men in Black III se posait un peu là. Au moins, on peut reconnaitre que personne ne s’est précipité sur ce coup et on ne nous offre pas une suite qui se contente de recycler le film précédent parce qu’il n’y a pas le temps pour développer une idée originale.

Donc, cette fois, un méchant alien s’échappe de la prison où K l’a enfermé et il compte bien se venger. Il va dès lors voyager dans le temps pour éliminer son ennemi et éviter l’installation du système de défense qui protège la planète contre une invasion. Il réussit et J est le seul à se souvenir de K et de ce qui était censé se passer. Il part alors à son tour dans le passé pour tout arrêter.

De manière assez étrange, même si le film a été développé pour la 3D, Barry Sonnenfeld livre un Men in Black III qui est finalement assez proche du premier opus à tous les niveaux. On pourrait presque dire qu’il a réalisé le plus old school des blockbusters de ces dernières années dans ce sens. L’histoire se focalise aussi bien sur les personnages que sur l’humour et l’action. La recette MiB est toujours efficace, ne s’alourdissant pas de bagages inutiles comme un message écolo moderne ou je ne sais quoi – comme on a pu voir avec certaines suites peu inspirées.

Bref, c’est du Men in Black et du bon. Avec l’excellent Jemaine Clement dans le rôle du méchant Boris The Animal qui veut tout détruire et se venger, le film partait sur de bonnes bases, car un ennemi de taille aussi cartoonesque que dangereux est exactement ce qu’il fallait. Le voyage dans le temps est également assez bien pensé, ce qui permet à Josh Brolin de nous livrer la meilleure imitation de Tommy Lee Jones possible et de la maintenir d’un bout à l’autre. De son côté, Will Smith remet le costume et c’est un peu comme s’il ne l’avait jamais quitté.

Au niveau des reproches, je pense que la sous-exploitation de l’agent O, tout particulièrement dans le passé, est plutôt regrettable. Introduire le personnage pour finalement ne s’en servir que comme un point d’accès dans la vie sentimentale de K, c’est légèrement limitatif. Ensuite, la 3D, donc, nous donne 2-3 plans exprès pour les porteurs de lunettes, et le rendu en 2D apparait alors poussif et inutile. Heureusement, ils ne sont pas nombreux.

Au final, Men in Black III parvient de façon étonnante à surprendre en se contentant de renouer simplement avec ce qui avait fait le succès du premier film, à savoir, de bons personnages, beaucoup de fun et d’imagination, des acteurs qui fonctionnent définitivement bien ensemble, et pas de surenchère inutile. Bref, c’était vraiment bon.

Réalisateur : Barry Sonnenfeld ; Scénariste : Etan Cohen.
Casting : Will Smith, Tommy Lee Jones, Josh Brolin, Jemaine Clement, Emma Thompson, Michael Stuhlbarg, Mike Colter, Michael Chernus, Alice Eve, Nicole Scherzinger, David , Bill Hader, Will Arnett.