Pixar Retrospective : Ratatouille (2007)

jeudi 10 janvier 2013 à 14:39

Pixar : Ratatouille (2007)

Huitième film Pixar et second réalisé par Brad Bird, Ratatouille raconte les aventures de Rémy, un rat à l’odorat très sensible, amateur de cuisine, qui se retrouve séparé de sa famille ; il atterrit dans les cuisines de Chez Gusteau, un grand restaurant parisien. Il va alors collaborer avec  Alfredo Linguini, commis de cuisine sans grand talent culinaire qui devient, par l’intermédiaire du rat, plus que le simple garçon chargé de vider les poubelles.

S’inscrivant dans la continuité de multiples Pixar, Ratatouille met en scène une improbable amitié au cœur du récit, celle de Rémy le rat et de Linguini l’humain. Tous les deux se rejoignent dans le fait qu’ils sont victimes du jugement d’autrui, ne pouvant pas avancer comme ils le voudraient dans la vie. Pour autant, cela ne signifie pas dire qu’ils ne vont pas devoir apprendre à se connaitre pour donner du sens à leur relation. Les deux doivent trouver avant tout comment communiquer pour que la relation fonctionne. Alors que Rémy permet ainsi à Linguini de dépasser les stéréotypes dont il est victime, ce dernier fait de même pour le rat en lui offrant la possibilité de réaliser son rêve.

Pixar : Ratatouille (2007)

Ratatouille est raconté du point de vue de Rémy – voix off à l’appui, même si elle est assez peu présente ; cela a pour effet que l’on ne connait vraiment Linguini qu’à travers le rat et la relation qu’il entretienne. L’animal a un impact sur son ami et son existence qui fait alors progresser le récit.

Change is nature. The part we can influence. And it starts when we decide.

Brad Bird, qui est aussi scénariste du film, s’intéresse à travers son protagoniste à ce qui pousse un artiste vers son art (ici la cuisine), sur lequel il est bien difficile de mettre des mots, mais cela n’en définit pas moins Rémy. Cette idée permet de connecter avec le rat à un niveau différent, surtout qu’il n’est pas compliqué de se reconnaitre quand celui-ci ne peut être totalement qui il souhaite être à cause de son statut, de son physique. Il y a aussi un parfum de romantisme qui travers le récit avec Paris et la relation entre Linguini et Colette.

Derrière son histoire somme toute simplette, Ratatouille est en fait une œuvre plus complexe que les apparences veulent bien le montrer – ce qui s’accorde finalement très bien avec ce qui est dit dans le film.

I hate to be rude, but we’re French.

Ratatouille n’est donc certainement pas dénuée de charme et Brad Bird, comme avec The Incredibles, réussit à mettre en scène les humains avec une jolie fluidité. Certains procédés ont clairement évolué de nos jours, mais l’image reste tout de même très belle et les défauts sont aisément gommés par des personnages que l’on a l’impression de connaitre même quand peu de temps leur sont consacrés. Cela est parfaitement soutenu par, encore une fois, un casting vocal de qualité mené par Patton Oswalt (Rémy), Lou Romano (Linguini) et Janeane Garofalo (Colette). Ian Holm, Peter O’Toole, Brad Garrett ou encore Will Arnett sont tous parfaits.

Pixar : Ratatouille (2007)

Bird fait par ailleurs de nouveau équipe avec Michael Giacchino pour la musique du film – avec lequel il avait déjà collaboré pour The Incredibles – et le résultat donne des morceaux musicaux aux tonalités classico françaises (avec l’accordéon) enjouées et variées.

Après Cars, Pixar délivre un dessin animé qui réussit habilement à combiner la simplicité du récit avec des thématiques riches en s’attaquant, l’air de rien, à la représentation de l’artiste. Le tableau n’aurait d’ailleurs pas pu être complet sans Anton Ego, le critique, qui joue un rôle non négligeable dans l’intrigue et bien entendu dans le rôle et la place de l’art.

Not everyone can become a great artist, but a great artist can come from anywhere.

Pixar : Ratatouille (2007)

Réalisateur & scénariste : Brad Bird.
Casting (vocal) : Patton Oswalt, Lou Romano, Janeane Garofalo, Ian Holm, Peter O’Toole, Brad Garrett, Brian Dennehy, Peter Sohn, Will Arnett, Julius Callahan, James Remar, John Ratzenberger, Teddy Newton, Tony Fucile.

Next Stop in the Pixar Universe : WALL-E