Red Lights (2012)

lundi 24 septembre 2012 à 11:32

Accueilli un peu froidement à Sundance cette année, Red Lights est le genre de film auquel je suis prêt à donner une chance à cause du casting, en l’occurrence ici : Robert De Niro, Sigourney Weaver et Cillian Murphy. On a tous nos faiblesses, il faut croire, car le résultat est clairement à la hauteur de la pauvre réputation que se traine cette réalisation de Rodrigo Cortés.

C’est l’histoire de sceptiques professionnels, Margaret (Weaver) et Tom (Murphy), qui s’occupent de faire arrêter les charlatans du paranormal – des mentalistes superstars aux autres voyants. Quand le célèbre médium Simon Silver (Robert De Niro) sort de sa retraite, Tom veut se lancer à ses trousses, mais Margaret s’y oppose, car il est trop dangereux. Ça, pour l’être, il l’est, même si tout ceci reste assez abstrait, étant donné que Red Lights veut justement que l’on croie sur parole les personnages au lieu de nous montrer de quoi il est réellement question.

L’histoire propose un débat qui se noie dans un jeu d’apparences, livrant des scènes poussives dans le but de démontrer des choses sans les expliquer. Ça devient rapidement lassant, tout particulièrement dans la seconde moitié du film durant laquelle il est difficile de rester accroché à l’intrigue sans sombrer dans l’ennui. Un dernier pic de violence à la fin nous réveille à temps pour une conclusion à la The Sixth Sense qui ne tient pas vraiment la route et qui s’occupe en premier lieu de détruire tous les arguments sur lesquels le récit s’appuyait. Inconsistant du début à la fin, Red Lights n’avait rien à raconter et cela est navrant.

Réalisateur & Scénariste : Rodrigo Cortés.
Casting : Robert De Niro, Sigourney Weaver, Cillian Murphy, Joely Richardson, Elizabeth Olsen, Toby Jones, Leonardo Sbaraglia, Craig Roberts.