Road trip en Espagne pour trois criminels anglais dans The Hit

dimanche 23 juin 2013 à 11:51

The Hit (1984)

Sur le site des éditions Criterion, on trouve des Tops 10 de personnalités, principalement du cinéma, qui sélectionnent donc leurs 10 films préférés qui sont justement édités par Criterion – forcément. Dans le Top de Christopher Nolan, on a à la première place The Hit que le réalisateur décrit comme étant un petit bijou oublié de Stephen Frears — sorti en 1984. Je ne le connaissais effectivement pas, donc j’ai voulu voir ce que ça donnait.

The Hit nous entraine en Espagne auprès de Terence Stamp qui joue Willie Parker, un gangster britannique qui a fui son pays après avoir témoigné contre ses anciens collègues lors de leur procès. Il est retrouvé 10 ans plus tard par John Hurt et Tim Roth qui incarnent Braddock et Myron, le maitre et l’élève, deux tueurs qui doivent ramener Willie pour qu’il se fasse liquider dans les règles.

The Hit (1984)

Le film prend la forme d’un road trip à travers l’Espagne, un décor qui n’est pas commun pour parler de gangsters britanniques, ce qui tombe bien, puisque le scénario profite du décalage pour créer une connexion particulière entre les personnages. Ceux-ci vont alors apprendre à ce connaitre, sachant pourtant que la mort est au bout du chemin, ce que Willie parait étrangement attendre, contrairement à Maggie, une jeune femme qui était au mauvais endroit au mauvais moment et qui se retrouve à devoir faire le voyage avec eux.

Stamp se montre stoïque et souriant face à John Hurt qui perd progressivement le contrôle, ce qui entraine les deux hommes dans une réflexion sur l’inévitabilité de leur mort. Au milieu, un Tim Roth est le jeune plein de vie qui réalise que ce monde peut parfois être injuste, même quand c’est lui qui a le doigt sur la gâchette.

The Hit (1984)

En plus d’une très jolie photographie qui capture à merveille des décors dépaysants, The Hit propose des portraits soignés de personnages qui se dévoilent plus dans ce qu’ils s’efforcent de cacher que dans ce qu’ils veulent imposer. Du grand travail d’acteurs, tout particulièrement pour John Hurt qui est simplement brillant. Pour Tim Roth, c’était la première participation à un long métrage et il profite vraiment d’être bien entouré pour ne pas se noyer dans son cabotinage, étant fortement aidé par Stamp qui lui offre souvent de quoi contre-balancer son énergie. Enfin, l’espagnole Laura del Sol montre rapidement qu’elle est plus qu’un ajout esthétique en s’imposant en véritable électron libre qui entrainera réellement l’histoire vers l’avant.

Nolan avait raison, The Hit est un excellent film qui mériterait une reconnaissance beaucoup plus importante ou, au moins, de ne pas être oublié.

The Hit (1984)

Réalisateur : Stephen Frears ; Scénariste : Peter Prince.
Casting : Terence Stamp, John Hurt, Tim Roth, Laura del Sol, Bill Hunter.