Scène Mémorable : Al Pacino aveugle conduit sa Ferrari dans Le Temps d’un week-end

jeudi 05 décembre 2013 à 18:46

Le Temps d'un week-end

Sorti en France sous le titre Le temps d’un week-end, Scent of a Woman n’est pas vraiment mon film préféré avec Al Pacino (ni même mon film préféré réalisé par Martin Brest), mais l’acteur a tout de même obtenu un oscar pour son rôle. D’ailleurs, je ne sais pas trop pourquoi quand on voit la concurrence cette année-là. Bref, pourquoi est-ce que j’en parle finalement ? Pour une scène mémorable, car je peux ne pas être d’accord avec l’accueil reçu par le film, il a tout de même ses moments.

L’un d’entre eux se trouve être des plus improbables. Je me rends compte que Scent of a Woman n’est probablement plus très connu de nos jours, alors replaçons l’histoire. Chris O’Donnell est Charlie Simms, un étudiant qui accepte de veiller sur le Lieutenant Colonel à la retraite Frank Slade (Al Pacino) qui est aveugle et alcoolique. Les deux personnages sont dans une mauvaise passe et, en apprenant à se connaitre, ils vont s’aider de manière inattendue – pour faire vraiment court.

À un moment donné, Charlie propose à Slade de tester une Ferrari et ce dernier passe derrière le volant. Il reprendra ainsi légèrement gout à la vie et nous donnera une réplique étrangement devenue culte (sérieusement) :

Slade : Hoo-ah!

Même si la scène est bien poussive dans sa conception, j’aime bien comment elle prend place dans l’établissement de la confiance entre les deux hommes, et cela ajoute une touche de légèreté. Deux éléments qui feront fonctionner la suite (immédiate) du film, mais c’est une autre histoire.