Scène mémorable : Dirk Diggler, l’origine du nom, du mythe dans Boogie Nights

jeudi 17 janvier 2013 à 13:37

Scène mémorable : Dirk Diggler, l'origine du nom, du mythe dans Boogie Nights

Chaque occasion de parler de Boogie Nights est bonne pour moi, donc trouver une scène mémorable dans le film n’est qu’un prétexte pour rappeler à la grandeur de Dirk Diggler — a name that’ll cut glass.

Second film de P.T. Anderson, Boogie Nights nous entraine dans le monde du porno des ’70s auprès d’Eddie Adams (Mark Whalberg), un jeune qui va devenir une star. Son premier job est de se trouver un nom, forcément.

C’est ainsi que lors d’une journée à faire la fête chez le réalisateur Jack Horner (Burt Reynolds) il partage son illumination. J’aime énormément cette scène qui semble simplement là pour nous dire qu’Eddie allait juste être une star. Les personnages croient tellement dans ce qu’ils disent qu’il y a quelque chose d’absurde qui fait rire, mais cela rend en même temps « Dirk » étrangement touchant. C’est un peu comme si Eddie avait trouvé l’endroit où il pouvait être réellement lui-même et il a besoin de devenir Dirk pour y parvenir complètement. Plus que la naissance d’un alter-ego, la naissance d’une star.