Starter for 10 (2006)

lundi 03 janvier 2011 à 23:57

Il y a quelque temps de cela, Fabien m’a parlé de Starter for 10, y voyant là un film bien plus pour moi que pour lui. Il ne s’est pas trop trompé là dessus vu qu’on se tient à la croisée entre le coming of age movie et la gentille comédie romantique trop calibrée.

Le film met en scène James McAvoy dans la peau de Brian Jackson, jeune homme qui considère que le savoir est important et qui doit travailler dur pour l’acquérir et l’entretenir. En gros, Brian a dû bosser et cela lui a permis d’aller à l’université de Bristol, où il va rejoindre l’équipe de challenge qui doit participer au quizz show télévisé ‘University Challenge’. Nous sommes en 1985, je le spécifie; cela se voit un peu aux coupes de cheveux et style vestimentaire, même si on reste dans le sobre, la représentation de l’époque se révélant être assez discrète. C’est ce qu’il doit y avoir de plus subtil dans le film, qui explore les thématiques classiques à son genre.

Au milieu de cela, il va y avoir une fille, incarnée par Alice Eve, dont il va s’éprendre, et une autre, Rebecca Hall, forcément faite pour lui; cela, on le comprend dès le début, mais il lui faut tout le long-métrage pour calculer que Rebecca est bien mieux qu’Alice (il se trouve par ailleurs que ce sont les noms des personnages !).

Autant dire que la partie romance n’est pas ce qui se montre le plus pertinent ou intéressant dans le film. Comme souvent dans ces cas-là, j’ai toujours tendance à préférer les développements sur les relations amicales ou autres dynamiques relationnelles. Pour le coup, j’ai bien aimé ce qui a été fait entre Brian et son meilleur ami, de même que les scènes avec sa mère sont plutôt sympathiques. J’ai trouvé un peu dommage que le groupe de challenge ne soit pas plus fouillé, même si Benedict Cumberbatch en gros guindé de service est plutôt pas mal (et fournit de bonnes notes d’humour). Le personnage de Lucy Chang est quant à lui pas du tout utilisé. Cette storyline a l’avantage de se montrer moins prévisible que la partie romance.

L’ensemble se laisse suivre sans déplaisir, mais il faut être honnête sur le fait que le film ne va pas chercher bien loin, n’étant pas très fouillé et ne possédant principalement que son casting et l’intégration du challenge pour se démarquer. C’est sympa le temps d’une soirée sans prise de tête.

Réalisateur : Tom Vaughan; Scénariste : David Nicholls.
Casting : James McAvoy, Dominic Cooper, James Corden, Simon Woods, Catherine Tate, Elaine Tan, Alice Eve, Rebecca Hall, Charles Dance, Lindsay Duncan, Benedict Cumberbatch, Mark Gatiss, James Gaddas, John Henshaw.