Superbad (SuperGrave – 2007)

mardi 15 juin 2010 à 23:22

Résumé : Evan et Seth sont deux amis pas très futés qui ne peuvent pas se passer l’un de l’autre. Pourtant, il va bien falloir qu’ils apprennent, parce que cette année, ils sont inscrits dans deux universités différentes !
Evan est craquant, plutôt intelligent et constamment terrifié par la vie – et les filles en particulier. De son côté, Seth parle trop, ne tient pas en place et s’intéresse vraiment beaucoup à tous les aspects de la reproduction humaine…
Pour ces deux-là, il est temps d’affronter l’existence, les filles et leur destin, mais pour cela, ils doivent d’abord survivre à cette nuit fatidique, leur première nuit, celle qui vous excite, vous terrifie et dont vous vous souviendrez toute votre vie !

A force d’entendre parler du film, je me suis dit que j’allais le regarder, histoire de réellement savoir de quoi il retourne. Donc Superbad, c’est l’histoire de deux inséparables amis qui vont être séparés par l’université, mais avant cela, ils ne pensent qu’à finir au lit avec une fille (pas la même heureusement). Donc, le début du métrage enchaine les réflexions et blagues sur le sexe avec une insistance désagréable. Disons que ce n’est pas très drôle dans 90% des cas et que cela s’éternise. Heureusement pour nous, Foggell – plus connu sous le nom de McLovin – est là pour débrider l’ambiance, ce qui permettra de faire ressortir le potentiel comique au départ, jusqu’à ce qu’une évidence s’impose : il est l’humour du film. Il faut dire aussi qu’il va se retrouver embarqué par deux flics complètement allumés.

Heureusement pour le spectateur qu’il est là, car Superbad a un problème de temps important. Il est long à se mettre en place, et il s’éternise énormément sur la fin. A un moment, il y a un bon rythme de trouvé, jusqu’à ce que les trois gars arrivent finalement à la fête, et là il y a un gros passage à vide que l’intervention policière permettra de digérer pour nous conduire encore aux dernières scènes bien plates pour conclure. Il était facile de tout dynamiser en enlevant au minimum un quart heure. Une demi-heure en moins aurait clairement fait de Superbad un film vraiment fun.

Quoi qu’il en soit, beaucoup de blagues de cul franchement nul et le pire dans tout cela, c’est que le plus marrant est rarement situé dans ce registre. Je dois quand même dire qu’à l’arrivée, c’était plus drôle que je m’y attendais.

Réalisateur : Greg Mottola; Scénaristes : Seth Rogen, Evan Goldberg
Casting : Jonah Hill, Michael Cera, Christopher Mintz-Plasse, Bill Hader, Seth Rogen, Martha MacIsaac, Emma Stone, Stacy Edwards, Pamella D’Pella, Clint Mabry