Sur le petit écran cette semaine : John Wayne, Liam Neeson, Jack Black en Panda, DiCaprio à la plage et Belmondo fait le clown

lundi 23 juillet 2012 à 14:58

Les vacances sont toujours et si les Jeux Olympiques qui commencent en fin de semaine ne vont certainement pas nous aider à profiter d’une meilleure programmation de films sur le petit écran, j’ai tout de même trouver un peu plus de choix que la semaine dernière.

Lundi 23 juillet à 20h50 sur Arte : She Wore a Yellow Ribbon aka La charge héroïque de John Ford. Un de ses classiques du western que je n’ai pas encor vu, mais il a une assez bonne réputation pour qu’il soit recommandé. Un peu de prise de risques de ma part en ce début de semaine, le soleil est déjà assez haut dans le ciel, j’ai chaud, que voulez-vous ? Bref, un film avec John Wayne (l’un de ses meilleurs rôles parait-il) et puis c’est tout.

Jeudi 26 juillet à 22h25 sur NRJ12 : Michael Collins est un film que je n’ai pas revu depuis bien longtemps, mais je n’en garde pas un mauvais souvenir, au contraire. A part Julia Roberts qui ne me paraissais pas vraiment à sa place, c’est une biopic solide de Neil Jordan avec un Liam Neeson qui en impose comme toujours.

Vendredi 27 juillet 2012 20h55 sur Canal+ : Pas intéressez par la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques sur TF1 et vous avez un abonnement à Canal+, ça tombe bien puisqu’il y a Kung Fu Panda 2. C’est la suite sympathique d’un sympathique premier film. Oui, ça n’ira pas plus loin que ça, mais ça fait passer un bon moment.

Dimanche 29 juillet à 20h45 sur TMC : Sur TF1, il y a une rediffusion de The Bridget Jones’s Diary pour ceux qui ne l’ont pas encore vu et sur F2, il y a les J.O. Du coup, direction la TNT. Là, on trouve The Beach, un de ces films pour lesquels je regrette d’avoir payé une place de cinéma pour le voir, mais c’est dépaysant et peut-être qu’il faudrait que je lui donne une nouvelle chance, ça fait quand même un bail qu’il est sorti.

Dimanche 29 juillet à 20h50sur W9 : on termine avec Hold Up dont je parle ici uniquement pour vous recommander de visionner, si vous en avez l’occasion, la version américaine avec Bill Murray qui est vraiment excellent.