Sur le petit écran cette semaine : Michael Mann, Christopher Nolan et Martin Scorsese

lundi 28 janvier 2013 à 10:22

Collateral (2004)

Pas beaucoup de films sélectionnés cette semaine, peut-être n’étais-je pas d’humeur généreuse. Allez savoir. Il y a malgré tout de l’excellence sur le petit écran français dans les jours à venir.

Lundi 28 janvier à 20h50 sur M6 : On commence la semaine avec l’un des mes films préférés, Collateral de Michael Mann. Tom Cruise et Jamie Foxx dans une aventure meurtrière nocturne dans les rues de Los Angeles aussi envoutante qu’efficace. Cruise et Mann sont simplement au sommet de leur art respectif. Une combinaison inattendue pour un film méthodiquement agencé pour délivrer ses coups et couper le souffle. J’arrête ma métaphore, c’est juste excellent.

Insomnia (2002)

Lundi 28 janvier à 20h50 sur D8 : Autre excellent film, Insomnia version Christopher Nolan qui nous offre un face à face mythique entre Al Pacino et Robin Williams. Ce n’est pas le long métrage le plus connu du réal, mais il ne démérite pas pour autant. Son ambiance et son rythme à part se marient impeccablement à l’évolution de l’histoire pour rendre l’expérience réellement intrigante. Bref, j’aime beaucoup.

Speed (1994)

Lundi 28 janvier à 20h50 sur TMC : Speed de Jan De Bont est un de mes films d’action préféré des ’90s. Le concept est d’une efficacité énorme et est vraiment pleinement exploité. De l’adrénaline sur film, De Bont tenait vraiment quelque chose, mais il n’est malheureusement pas arrivé à réitérer par la suite.

Die Another Day

Mardi 29 janvier à 20h45 sur France 2 : Die Another Day de Lee Tamahori est le dernier Bond avec Pierce Brosnan. Pas le meilleur, pas le pire, mais il n’est pas génial pour autant. Cela dit, c’est fun. Les dialogues sont par moment bien cheesy et les multiples références à la franchise sont assez sympathique.

Shutter Island (2010)

Dimanche 03 février à 20h45 sur France 2 : Shutter Island de Martin Scorsese est indéniablement un bon film, mais je ne suis pas totalement convaincu en terme de qualité d’adaptation. C’est tout particulièrement le cas avec la fin trop confuse.