Kelly MacDonald

Brave (Rebelle – 2012)

samedi 27 avril 2013 à 11:00

Avec Brave (Rebelle), Pixar offre pour la première fois la vedette à un personnage féminin et par la même occasion, se frotte au symbolisme de la princesse, quelque chose que l’on associe bien plus à Disney.

Le studio aurait pu alors dangereusement tomber dans les clichés du genre pour l’occasion, mais il va trouver une façon d’aborder la thématique en y injectant suffisamment de modernité pour contrer les obstacles.

Dans Brave, Merida est la fille du roi Fergus en Écosse, destiné à marcher dans les pas de sa mère. Seulement, l’adolescente rêve d’un tout autre avenir, ne souhaitant pas se marier, mais préférant au contraire galoper dans ces terres sauvages, grimper les rochers et tirer à l’arc. La princesse incarne l’esprit libre de la région, tandis que la reine Elinor symbolise la rigidité et les règles qui accompagne sa position – et que Merida, trop jeune, ne saisit pas vraiment.

Lire la suite

Les Incontournables : Trainspotting (1996)

vendredi 29 mars 2013 à 10:10

Trainspotting (Poster)Je suppose que chaque génération voit naitre ses classiques. Trainspotting est sorti alors que j’avais 15 ans et il s’est immédiatement imposé comme un incontournable. Avec sa réalisation coup de poing, sa soundtrack parfaite pour l’époque (et pour aujourd’hui encore) et son scénario sans temps mort nous entrainant sur un véritable grand-huit auprès de personnages hauts en couleur, le résultat est juste trop cool pour être ignoré et trop maitrisé pour être oublié.

Cela dit, si le film reste pertinent 17 ans plus tard, ce n’est pas parce qu’il fut un phénomène à sa sortie, mais parce qu’il s’est finalement imposé comme étant le réel portrait d’une époque. C’est quelque chose que l’on ne pouvait bien entendu pas discerner au premier abord,  mais le temps passant, chaque visionnage semble rendre Trainspotting plus important qu’auparavant de ce point de vue.

Lire la suite

Anna Karenina (2012)

jeudi 21 mars 2013 à 9:35

Keira Knightley dans Anna Karenina (2012)

Joe Wright retrouve pour la troisième fois Keira Knightley pour Anna Karenina, une adaptation du roman de Léon Tolstoï qui prend place dans la haute société russe de la fin du XIXe siècle.

Le réalisateur y apporte sa vision en offrant une mise en scène théâtrale, dans son sens le plus basique, vu que l’histoire se déroule dans un théâtre où les décors s’enchainent. Sur ce fait, l’œuvre de Wright se démarque très vite, le procédé étant aussi impressionnant que déroutant par moment. Cela fournit en tout cas un début de film particulièrement mouvementé et bruyant, voire trop à mon goût, ce qui n’aide pas à s’immerger dans le récit. Qui plus est, ces artifices tendant quelque peu à étouffer les sentiments des personnages qui ne sont pas, eux, suffisamment exposés.

Lire la suite

Un trailer et une affiche pour Anna Karenina, de Joe Wright avec Keira Knightley, Jude Law et Aaron Johnson

mercredi 20 juin 2012 à 21:25

Joe Wright continue sa collaboration avec Keira Knightley. Après Pride and Prejudice et Atonement, il poursuit aussi dans l’adaptation avec le roman de Tolstoy, Anna Karenina.

Le film doit sortir en septembre en Angleterre – et en octobre chez nous – et sa promotion vient donc de commencer.

Nous avons tout d’abord le droit à une affiche qui est assez chargée et qui pourrait presque servir pour un film plus pailleté ou une pièce de théâtre.Ce n’est pas ce qu’il y a de plus convaincant en la matière.

Affiche Anna Karenina, de Joe Wright

Lire la suite

Kelly McDonald se rebelle dans le nouveau trailer de Brave

mercredi 25 avril 2012 à 12:41

Disney/Pixar a mis en ligne une nouvelle bande-annonce pour Brave, aka Rebelle, qui permet ainsi de mieux cerner l’histoire et les personnages. Difficile  par contre de savoir si ce trailer en révèle trop ou pas assez – surtout que cela devient assez confus vers la fin.

Ce n’est donc pas particulièrement bien monté et cela annonce un film un peu trop classique, si on passe la tignasse rousse de Merida et la voix de Kelly Macdonald.

Sortie française prévue le 1er août.

The Decoy Bride (2011)

samedi 11 février 2012 à 11:54

Petite comédie romantique sans prétention, The Decoy Bride délivre approximativement tout ce qu’on peut attendre d’elle dans sa narration ou dans le développement de ses personnages. Cela n’enlève en rien le charme qui peut se dégager de Hegg, la petite île écossaise fictionnelle d’où est originaire Kelly McDonald.

Cette dernière campe donc une écrivaine qui n’a pas encore trouvé sa voie et qui va devoir remplacer Alice Eve, une actrice superstar, pour tromper la presse, le jour de son mariage avec David Tennant, un écrivain avec un livre que quasi personne n’a lu selon ses dires. Comme l’histoire se passe sur Hegg, forcément, les gens du coin l’ont lu.

Bien entendu, le film a un déroulement prévisible, mais l’histoire mise avant tout sur son lieu géographique, à la fois tournée à la dérision et là aussi pour vanter les charmes de ce petit coin loin d’être désagréable. Aux blagues locales s’ajoute donc un second degré prononcé sur le métier d’écrivain et le pavé somnifère écrit par Tennant.

Avec ses petites excentricités, des personnages sympathiques, Kelly McDonald qui est extrêmement charmante, The Decoy Bride est vraiment la petite comédie romantique britannique sans prétention qui fait passer un moment agréable.

Réalisatrice : Sheree Folkson ; scénaristes : Neil Jaworski, Sally Phillips.
Casting : Kelly MacDonald, David Tennant, Alice Eve, Michael Urie, Sally Phillips, Maureen Beattie, Federico Castelluccio, Dylan Moran, Jeannie Fisher, Hamish Clark, James Fleet, Sally Howitt, Tony Roper.

Une bande-annonce pour Brave (Rebelle), le prochain Pixar

mercredi 16 novembre 2011 à 23:57

Nous avons déjà eu quelques images de Brave (Rebelle en français), mais cette fois-ci, Pixar fournit une plus longue bande-annonce qui n’est pas particulièrement convaincante.

L’histoire tourne autour de Merida (avec la voix de Kelly Macdonald) qui veut changer son destin, et va alors se confronter aux traditions. C’est l’idée générale qu’on peut ressortir de ces images, car l’ensemble tend quelque peu à partir dans tous les sens et il est difficile de savoir réellement ce que veut accomplir Brave après le visionnage de ce trailer.

D’ici la sortie en juin 2012, Pixar a largement le temps de promouvoir le film. De toute façon, je sais que je le verrais, bande-annonce qui m’enthousiasme ou non.

Elizabeth (1998)

mardi 05 juillet 2011 à 23:54

Si Michael Hirst a, pendant plusieurs saisons, raconté le règne de Henri VIII dans la série The Tudors, il avait clairement commencé à s’attaquer à la dynastie avec Elizabeth en 1998.

Le film commence légèrement avant la mort de Mary I et se centre ensuite sur les débuts du règne de Elizabeth et finalement, la création même d’une reine, qui hérite d’un royaume divisé, ruiné et menacé. Sa vie privée est le coeur des attentions, car son mariage pourrait apporter de la stabilité et de la sécurité au pays. Elizabeth n’est pas particulièrement séduite par cette idée, surtout qu’elle entretient une liaison avec Robert Dudley.

Il y a donc des manigances politiques a quasiment tous les coins de rues et une romance qui ne peut décemment pas s’épanouir et qui sera placée dans le film en tant que rouage pour mener Elizabeth vers son choix final. Comme Hirst en a l’habitude, le film prend des libertés historiques pour susciter plus de tensions et de dangers.

Quoi qu’il en soit, l’évolution de Elizabeth est particulièrement bien menée et Cate Blanchett est tout bonnement impressionnante dans le rôle. Les décors et le visuel du film cherchent aussi à créer une ambiance assez sombre et oppressante régulièrement. Je trouve toujours appréciable de ne pas avoir la sensation continuelle que tout est simplement scintillant. C’est beau tout en servant réellement une ambiance qui fait ressortir régulièrement bien des angoisses.

Elizabeth reste donc un film abouti, qui possède un sujet intéressants et des interprétations remarquables. Le film a par ailleurs connu une suite, Elizabeth : l’âge d’or, donc je devrais reparler de la reine dans peu de temps.

Réalisateur : Shekhar Kapur ; scénariste : Michael Hirst.
Casting : Cate Blanchett, Geoffrey Rush, Christopher Eccleston, Joseph Fiennes, Richard Attenborough, Kathy Burke, George Yiasoumi, Emily Mortimer, Edward Hardwicke, Daniel Craig, James Frain, Kelly Macdonald, Kenny Doughty, Angus Deayton, John Gielgud, Fanny Ardant, Vincent Cassel, Eric Cantona.

Teaser Trailer : Brave, avec la voix de Kevin McKidd

lundi 27 juin 2011 à 21:55

Cars 2 vient de sortir au cinéma et Pixar en profite pour se lancer dans la promotion de son prochain film : Brave.

Nous avons le droit à un teaser trailer avec en voix-off Kevin McKidd pour nous plonger dans une Écosse mystique. J’ai un peu honte de moi, mais j’ai dû faire une recherche pour l’identifier (la voix m’était familière) et ce n’est pas comme si je ne l’avais jamais entendu parler avec son accent. Bien sûr, c’est une évidence que c’est lui maintenant.

Il prête donc sa voix pour le film, et il n’est pas le seul Écossais à le faire : nous avons Kelly MacDonald pour le premier rôle, Robbie Coltrane, Craig Ferguson et Billy Connolly. Il y a aussi des Anglais, avec Emma Thompson et Julie Walters.

Les premières images sont surtout là pour dévoiler le visuel alors autant regarder. Ci-dessous, vous retrouverez aussi la première affiche.

Lire la suite