Les films de Tim Burton

La rétrospective Tim Burton : Le Bilan

mardi 25 juin 2013 à 16:25

Tim Burton

Comme le veut la tradition, une fois qu’une rétrospective est arrivée à sa fin, c’est le moment pour faire un bilan.

Avec 15 longs métrages au compteur, Tim Burton nous a offert de très grands moments de cinéma et quelques un qui étaient malheureusement oubliables. Pour ma part, j’ai profité de cette rétrospective pour découvrir ceux que je n’avais pas vus et pour revoir mes préférés. La seule véritable surprise fut que Corpse Bride m’est apparu comme étant bien meilleur au second visionnage, mais je m’étais quelque peu endormi dessus la première fois. Malheureusement, Planet of the Apes ne s’arrange pas vraiment avec les années. Enfin, j’aurais certainement dû regarder Edward Scissorhands il y a longtemps. Au moins, maintenant c’est fait.

Lire la suite

Tim Burton’s Mars Attacks! (1996)

mardi 11 juin 2013 à 10:39

Tim Burton’s Mars Attacks! (1996)

Nous sommes arrivés à la conclusion de notre rétrospective Tim Burton et j’ai gardé pour la fin l’un de mes préférés, l’iconoclaste Mars Attacks!. De retour sur un film à gros budget après Ed Wood, le voilà avec un projet assez massif qui attire un large casting et des effets spéciaux importants. Pour autant le film ne va pas être des plus conventionnels, entre l’hommage aux classiques de la SF et la parodie.

Mars Attacks! Nous parle donc de martiens qui débarquent sur Terre dans leurs soucoupes volantes. Au début, les terriens sont divisés entre ceux qui pensent que c’est une invasion qui doit être immédiatement stoppée et ceux qui sont convaincus que des êtres à ce point avancé ne peuvent qu’être des amis. La confusion s’installe quand les extra-terrestres tuent des humains en disant venir en paix. Le tout est fait de manière très colorée dans un monde dirigé par un sentiment d’arrogance qui sera le cœur de sa destruction, avant que l’on nous serve un twist dans la lignée de la bactérie de War of the Worlds.

Lire la suite

Tim Burton’s Planet of the Apes (La Planète des singes – 2001)

vendredi 10 mai 2013 à 15:08

Tim Burton's Planet of the Apes (La Planète des singes - 2001)

Avec certains films, il est étrange que l’on arrive à être déçu, même quand on n’espère rien. Cela fait un bout de temps que je n’ai pas revu la version Burton de Planet of the Apes, sachant que ce n’était pas brillant, mais j’en avais tout de même gardé un souvenir convenable. Du moins, c’est ce qu’il semble, puisque je suis parvenu à terminer ce film avec plus d’insatisfaction qu’attendu.

Revisiter un classique n’est pas une chose aisée, surtout un qui a bien traversé les âges comme la première adaptation cinématographique du roman de Pierre Boulle. Malgré tout, cette version 2001 souffre de défauts que l’on ne s’attend pas nécessairement à trouver dans un film réalisé par Tim Burton, et c’est probablement pour cela que son échec artistique est à ce point flagrant.

Lire la suite

Tim Burton’s Beetlejuice (1988)

samedi 20 avril 2013 à 10:17

Tim Burton's Beetlejuice (1988)

Suite au succès commercial de Pee-wee’s Big Adventure, Tim Burton a reçu de nombreux scénarii et c’est celui de Beetlejuice qui attira son attention. Il faut avouer que même si le réalisateur n’avait pas encore totalement affirmé son style, cette comédie horrifique s’annonçait comme un pas dans la bonne direction.

L’histoire se centre sur Adam et Barbara (Alec Baldwin et Geena Davis) Maitland qui décèdent et se retrouvent coincés dans leur maison qui est désormais habitée par une famille venant de New York, les Deetz. Charles, Delia et Lydia sont à peine arrivés que l’univers paisible des Maitland s’effondre. Jeunes fantômes, ils sont démunis et sont tentés de faire appel à Betelgeuse (aka Beetlejuice), un fantôme incontrôlable qui promet des résultats sans tarder.

Lire la suite

Tim Burton’s Corpse Bride (Les Noces funèbres – 2005)

mardi 19 mars 2013 à 9:57

Tim Burton’s Corpse Bride (Les Noces funèbres - 2005)

La première fois que j’ai regardé Corpse Bride, je me suis plutôt ennuyé. En fait, je me suis même assoupi. Ce n’était donc pas avec un grand enthousiasme que je lui offrais cette seconde chance. Heureusement, cette redécouverte fut assez plaisante. Une bonne surprise en soi.

Certes, il est difficile de ne pas être ponctuellement agacé par le fait que Burton parait simplement refuser de s’essayer à sortir des sentiers qu’il a déjà bien battus, mais cela n’enlève rien aux qualités techniques de son premier long métrage d’animation en stop-motion – le troisième qu’il produit, les deux précédents, The Nightmare Before Christmas et James and the Giant Peach, ont été réalisés par Henry Selick.

Lire la suite

Tim Burton’s Edward Scissorhands (Edward aux mains d’argent – 1990)

vendredi 22 février 2013 à 10:11

Tim Burton's Edward Scissorhands (Edward aux mains d'argent - 1990)

Suite au succès de Batman, Tim Burton enchaina avec l’un de ses meilleurs films, un dans lequel il affirma plus que jamais son style et ses thématiques phares. Probablement l’une de ses œuvres les plus personnelles.

Edward Scissorhands nous parle de la créature inachevée d’un génial inventeur (Vincent Price). Découvert par Peg (Dianne Wiest) qui le ramène dans sa famille, Edward (Johnny Depp) avec ses mains-ciseaux n’est pas adapté pour vivre dans un environnement de banlieue traditionnel, mais il va rapidement être le centre d’intérêt de tout le quartier. Edward apprendra pourtant qu’il n’y a qu’un pas entre l’acceptation et le rejet.

Lire la suite

Tim Burton’s Big Fish (2003)

lundi 28 janvier 2013 à 14:10

Tim Burton's Big Fish (2003)

Après Planet of the Apes, Tim Burton s’est tourné vers un projet plus personnel. Il dit qu’il ne s’implique dans un projet que s’il trouve dedans quelque chose qui résonne en lui – je paraphrase. Big Fish est arrivé au moment où il venait de perdre son père avec lequel il n’a jamais été proche. C’était dès lors pour lui un moyen de faire son deuil, d’une certaine façon.

Donc, Big Fish est l’adaptation du livre éponyme de Daniel Wallace qui parle de Will Bloom (Billy Crudup) qui a grandi en entendant éternellement les mêmes histoires de son père, Edward (Albert Finney). Il a l’impression de ne pas le connaitre alors et, quand il apprend qu’il ne reste plus que quelques jours à vivre à Edward, il se rend à son chevet pour tenter une dernière fois de découvrir la vérité.

Lire la suite

Tim Burton’s Frankenweenie (2012)

mercredi 26 décembre 2012 à 10:12

Tim Burton's Frankenweenie (2012)

Version longue et animée du court métrage du même nom datant de 1984, Frankenweenie est plus ou moins en apparence un retour aux sources pour Tim Burton. Tout d’abord, il a débuté dans l’animation chez Disney ; ensuite, il a grandi avec les classiques du cinéma d’horreur qui ont influencé une bonne partie de sa carrière.

Frankenweenie nous raconte ainsi l’histoire du jeune Victor Frankenstein, un adolescent solitaire et scientifique amateur, qui va utiliser l’électricité pour ramener son meilleur ami, son chien Sparky, à la vie. La petite ville de New Holland aura du mal à s’en remettre.

Lire la suite

Tim Burton’s Pee-wee’s Big Adventure (1985)

jeudi 29 novembre 2012 à 10:00

Pee-wee’s Big Adventure est le premier film de Tim Burton et, sans ça, je ne pense pas que je l’aurais regardé un jour. L’histoire de ce Pee-wee Herman qui part à la recherche de son vélo qui a été volé n’a jamais réellement éveillé le moindre intérêt chez moi.

Quoi qu’il en soit, je l’ai tout de même regardé pour vous en parler aujourd’hui. Globalement, c’est assez intéressant d’y voir les premiers pas du réalisateur qui montre déjà une maitrise notable à certains niveaux.

Lire la suite

Tim Burton’s Sweeney Todd: The Demon Barber of Fleet Street (2007)

mercredi 31 octobre 2012 à 9:45

Je n’avais pas vraiment prévu d’enchainer sur Sweeney Todd, mais étant donné qu’Halloween est là, je me suis dit que ce film serait de circonstance. Il est présenté comme un film d’horreur musical, une combinaison qui, je me dois bien de l’avouer, ne m’enchantait pas au premier abord – c’est d’ailleurs pour cette raison que je ne l’avais jamais regardé auparavant. Ce n’est pas le genre horreur qui me pose problème, mais le musical qui, comme je l’ai déjà dit précédemment, me laisse relativement de marbre et m’ennuie légèrement (sauf quand on parle des Blues Brothers).

Lire la suite