Retrospective Batman

Les films de 2012, ce que nous en retiendrons ou non

vendredi 28 décembre 2012 à 12:51

Tinker, Tailor, Soldier and Spy

Si vous nous lisez depuis plus d’un an, vous devez savoir que l’on ne fait pas spécialement de top/flop en fin d’année. Nous consommons le cinéma à notre rythme et on a un peu de mal à tout classer arrivé en décembre. Peut-être qu’à un moment ou un autre on pensera à un moyen de corriger ça.

Quoi qu’il en soit, cette année 2012 a été marquée sur le site par une évolution de notre ligne éditoriale. Cela s’est surtout fait dans la dernière partie de l’année, mais on a progressivement intégré des chroniques et on a focalisé les critiques sur les films récents. La section Classic 101 a également été bien entretenue, même si certains mois ont été pauvres.

Lire la suite

Christopher Nolan’s The Dark Knight Rises (2012)

jeudi 26 juillet 2012 à 15:47

Nous voilà arrivés au dernier volet de la trilogie Batman signée par Christopher Nolan. The Dark Knight Rises est le plus gros film de la franchise, mais comme c’est malheureusement trop souvent le cas dans ce genre de situation, il se repose bien trop lourdement sur ce qui a été accompli et installé dans les précédents opus pour pouvoir les dépasser. Cela ne l’empêche pas de terminer en apothéose.

L’histoire reprend 8 ans après la mort d’Harvey Dent et, comme la conclusion de The Dark Knight nous l’explicitait, il était temps pour Batman de ne plus être le héros et de devenir le vilain pour pouvoir laisser les habitants de Gotham reprendre leur vie en mains. Le justicier a donc disparu de la circulation, tout comme Bruce Wayne qui se morfond dans son manoir suite à la mort de Rachel. En attendant, Gordon a fait le ménage et la ville n’a jamais été aussi sûre. Le souci est que c’est un château de cartes et qu’un nouveau méchant du nom de Bane va le faire s’écrouler.

Lire la suite

Christopher Nolan’s The Dark Knight (2008)

lundi 02 juillet 2012 à 12:07

Second volet de la trilogie de Christopher Nolan consacré à Batman, The Dark Knight poursuit tout ce qui a été entamé dans Batman Begins avec juste une vision plus large à tous les niveaux. Que ce soit sur le plan visuel, technique ou dans l’exploitation de ses thématiques, cette suite monte en puissance sans retenue.

L’histoire débute avec l’introduction du Joker, un homme instable qui s’en prend à la mafia, tout en jouant à ses côtés. Le Batman travaille en proche collaboration avec le lieutenant Gordon pour mettre à mal le crime organisé qui s’est restructuré depuis la chute de Falcone. Un nouveau procureur, Harvey Dent, prend les choses en main et compte mener le combat jusqu’au bout. Le dos au mur, les criminels donnent au Joker l’autorisation de faire ce qu’il faut pour mettre un terme aux agissements du justicier masqué. Le chaos s’installe.

Lire la suite

Christopher Nolan’s Batman Begins (2005)

lundi 25 juin 2012 à 12:23

Il aura fallu 8 ans pour que Batman puisse laisser derrière lui le cauchemar Joel Schumacher. D’ailleurs, pour l’occasion, on repart à zéro – un nouveau réalisateur, un ton différent, de nouveaux acteurs à tous les niveaux et tout débute avec les origines du Batman. Batman Begins fait table rase du passé cinématographique du Dark Knight pour le meilleur.

Christian Bale est notre nouveau Bruce Wayne, une bonne façon pour lui de devenir à l’époque plus que le légendaire Patrick Bateman. Il s’impose en tout cas sans trop de problèmes, principalement grâce au montage non linéaire de la première partie du film qui mêle les différents éléments clés de l’histoire de Bruce qui le mène à devenir le Batman. Dans mes souvenirs, toute cette partie était plus linéaire, mais heureusement, ce n’est pas le cas, car ça permet de justifier les quelques raccourcis empruntés lors de la formation chez Ra’s al Ghul.

Lire la suite

Joel Schumacher’s Batman & Robin (1997)

lundi 18 juin 2012 à 12:14

Batman & Robin est le dernier film de la première quadrilogie cinématographique dédiée au chevalier noir de Gotham City, et encore heureux. Ce n’est pas pour rien que George Clooney avoue que ce film est celui qu’il regrette le plus d’avoir fait dans sa carrière – et il a joué dans Return of the Killer Tomatoes ! Si je me souviens bien – et je vais paraphraser pour l’occasion – à la première du film il ne savait pas s’il devrait rire ou pleurer… sur sa carrière.

Bref, le pauvre George doit enfiler le costume de Batman et débiter des dialogues horribles qui ont dû soulager grandement Val Kilmer, car il a réalisé qu’il était passé à côté du pire. Cela dit, c’est tout de même ce brave Arnold Schwarzenegger qui hérite du pire matériel imaginable dans ce film. Il ne peut pas parler sans devoir balancer un jeu de mots moisis en rapport avec le froid, tout ça parce qu’il est Mr. Freeze. D’un autre côté, il n’a jamais vraiment été un bon acteur, alors il devait en avoir un peu moins conscience que le reste de la distribution. Quoi que, Chris O’Donnell parait aussi être parfaitement à sa place, mais c’est peut-être parce qu’il savait qu’à côté du reste il pouvait sortir la tête haute, être le moins pire de cette débâcle pouvait probablement lui apporter quelques bons points. Raté.

Lire la suite

Joel Schumacher’s Batman Forever (1997)

lundi 11 juin 2012 à 11:54

Il y a des films que l’on a aimé étant jeunes et que l’on ne devrait jamais regarder une fois que l’on est devenu adulte. Batman Forever en fait clairement partie, car je n’avais pas souvenir d’une telle médiocrité. Le terme peut paraitre un peu fort pour commencer, moi qui aime bien aller doucement vers la conclusion pour ne pas spoiler cette douce montée en puissance vers la conclusion, mais en arriver à penser que l’une des rares bonnes choses à dire est qu’au final Val Kilmer n’était pas un si mauvais Batman que ça, c’est un peu effrayant.

Lire la suite

Tim Burton’s Batman Returns (1992)

lundi 04 juin 2012 à 12:33

Dans cette première quadrilogie cinématographique consacrée à Batman, Batman Returns a toujours été mon préféré. C’est donc un plaisir de le revoir, de pouvoir redécouvrir des scènes qui sont restées bien gravées dans mes souvenirs.

En tout cas, s’il y a bien quelque chose que je note en revoyant ces Batman de Burton, c’est le fait que Bruce Wayne/Batman est définitivement un second rôle. Ici, ce n’est pas le Joker qui lui vole la vedette, mais Catwoman et le Pingouin. Autant commencer par le dire tout de suite, Michelle Pfeiffer est extraordinaire dans ce film. C’est une description courte, mais ça résume bien tout ce que je peux trouver à dire de son interprétation de Selina Kyle aka Catwoman. Pour faire légèrement plus long, en plus de sa beauté, elle ajoute au film une sensibilité notoire, son personnage étant clairement déchiré entre sa folie, sa morose existence passée et la proximité de son rêve qui parait inaccessible sans l’anéantissement de celui qui est à l’origine de la destruction de sa stabilité. Selina est une victime qui bascule involontairement dans un monde où elle peut prendre le pouvoir des mains des hommes qui ne la considéraient pas comme elle le méritait auparavant. Malgré ça, elle doit s’en extirper avant de perdre tout ce qu’elle a gagné.

Lire la suite

Tim Burton’s Batman (1989)

lundi 28 mai 2012 à 12:15

Batman est le premier film de Tim Burton que j’ai vu et c’est probablement également le premier comic book movie que j’ai vu, sauf qu’à l’époque ce n’était pas vraiment un genre – je ne suis pas certain que ça en soit vraiment un aujourd’hui de toute façon.

Bref, j’étais jeune et j’ai été impressionné. Il y avait de quoi, car tout ce que je connaissais vraiment de Batman à cette période était la série avec Adam West – et elle était déjà bien kitsch. Je ne l’ai pas vu au cinéma, il me semble, donc j’ai dû le découvrir en VHS ou sur Canal+. En tout cas, après ça je l’ai revu de nombreuses fois, car ce Batman contient tout ce qu’on peut attendre d’un film de ce type. On a le héros mystérieux avec un sombre passé, le méchant diabolique, des explosions, des gadgets, une pointe d’humour et des enjeux importants qui tiennent en haleine. Et n’oublions pas Kim Basinger !

Lire la suite