Watchmen

De Superman à Batman, le DC Cinematic Universe n’est qu’à propos de la nature destructrice de l’homme

dimanche 20 mars 2016 à 13:25

Watchmen

Beaucoup d’encre a coulé ces dernières années à propos du MCU. D’accord, cela était surtout au sujet des millions de dollars qui étaient générés, mais on ne parlait que de ça, parce que tout est bon pour faire cliquer. Il est temps de passer à autre chose, au DCU, l’univers cinématique de DC Comics. Batman v Superman : L’Aube de la Justice arrive dans les salles obscures d’ici peu, toute l’attention est donc tournée de ce côté.

Miguel Branco a fait un petit montage des films du DCU. Du moins, des plus récents et — il faut le dire — ils ne sont pas vraiment tous du même univers. Ce n’est pas grave, puisqu’il nous offre une jolie vidéo de 5 minutes pleine de paroles profondes, d’images de destruction massive et de super-héros sombres et violents. À peine une petite blague ou deux pour la bonne forme.

Lire la suite

Sur le petit écran cette semaine : Will Smith le Men in Black, Kurt Russell Pompier, Belmonde le truand, Pacino devient le Parrain, Redford en pleine nature

lundi 08 octobre 2012 à 11:59

Lundi 8 Octobre à 20h50 sur W9 : Lundi soir, si vous voulez du Will Smith, vous avez le choix. Personnellement, si j’étais vous, opter pour Men in Black m’apparait comme étant une bonne décision, car c’est un excellent film qui a vraiment bien passé les années et qui conserve une bonne énergie et beaucoup d’humour. L’autre Will Smith du soir est Independence Day sur TMC, un classique bien cheesy dont la débilité légendaire en fait un incontournable, aussi étrange que cela puisse paraitre.

Lire la suite

Legend Of The Guardians – The Owls of Ga’Hoole (Le Royaume de Ga’Hoole – 2010)

mardi 07 décembre 2010 à 23:01

Dernière réalisation de Zack Snyder (300, Watchmen), celui-ci s’essaie à l’animation avec l’adaptation des trois premiers volumes de la série Les Gardiens de Ga’Hoole.

J’avais été plutôt séduite par le visuel, suite aux trailers et aux photos, et c’est pour cette raison principale que je me suis mise devant le film. Heureusement, car ce n’est assurément pas avec son scénario que Legend of the Guardians allait m’ébouriffer.

C’est donc l’histoire de Soren, jeune chouette rêveuse et passionnée par les Gardiens de Ga’Hoole, mythiques guerriers ayant sauvés la communauté des chouettes des horribles Sang Purs. Son frangin, Kludd, est tout l’inverse, soit il n’en a rien à faire, et en plus, il se trouve dans l’ombre de Soren.

Rapidement, les deux sont faits kidnappés et l’histoire pourra se mettre en marche, avec bien entendu, la naissance de l’opposition : Soren dans le camp des bons, part à la rencontre des Gardiens, tandis que Kludd devient un parfait soldat pour les Sang Purs.

La suite est donc facile à deviner, et il est évident que le film est à destination d’un public jeune, et il n’y a pas de raison de cracher dans la soupe, l’histoire mettant clairement en avant des valeurs simples, trainant clairement dans les contes et légendes. Les chouettes sont multi-espèces, histoire que tout le monde soit bien identifiables, et on frôle presque l’enseignement culturel par moment. Il n’y aurait rien d’étonnant d’ailleurs à ce qu’un enfant se prenne de passion pour les chouettes après le visionnage.

Quoi qu’il en soit, la simplicité de l’histoire n’aurait pas été un problème si le film avait possédé le souffle épique ou lyrique pour accompagner les images. En fait, Legend Of The Guardians est principalement très beau, et même magnifique avec certains plans. Le penchant de Snyder pour les ralentis est parfois utilisé à mauvais escient, mais d’autres fois, c’est à couper le souffle, ou cela le serait réellement si le récit pouvait emporter autant que les images.

Je n’ai pas été passionnée, ni particulièrement déçue, car les objectifs que le film s’était fixés sont atteints. C’est un peu dommage sur certains points, dans le sens où le visuel (appuyé par un excellent casting de voix) aurait pu servir à mettre en scène une histoire plus forte, mais ce ne fut pas le cas.

Réalisateur : Zack Snyder; Scénaristes :John Orloff & John Collee
Voix : Jim Sturgess, Ryan Kwanten, Adrienne deFaria, Emily Barclay, David Wenham, Anthony LaPaglia, Helen Mirren, Sam Neill, Hugo Weaving, Joel Edgerton, Geoffrey Rush, Miriam Margolyes, Richard Roxburgh, Deborra-Lee Furness, Abbie Cornish, Leigh Whannell, Angus Sampson, Bill Hunter, Sacha Horler, Essie Davis, Barry Otto

Galerie: Watchmen

samedi 25 juillet 2009 à 18:48

Galerie: Watchmen

Oui, j’ai déjà fait des billets blindés de photos promo du film. Non, vous ne les retrouverez pas dans les archives. En fait, je viens de passer un peu de temps sur la mise à jour des archives de TTU et j’ai supprimer quelques billets, notamment ceux qui contenaient les photos que l’on retrouve ici. Le truc, c’est qu’elles étaient hébergées sur la plateforme wordpress directement et que je ne comptais pas rechercher chaque photo et la réuploader manuellement alors que je peux en charger 90 d’un coup (enfin, d’un clic)…

Résultat, je me suis débarrasser du reste et voilà grosso modo une bonne partie de ce que j’ai sur Watchmen (y a peut-être des doublons, mais pas beaucoup j’espère).

Lire la suite

Watchmen (2009)

jeudi 02 juillet 2009 à 21:43

Watchmen (2009)

Ça y est, j’ai enfin vu Watchmen, comme toujours question Blockbuster, 6 mois après tout le monde. Donc, pas besoin de raconter l’histoire vous la connaissez, et si ce n’est pas le cas, je ne peux que vous conseiller de lire la BD, Pannini l’ayant rééditée dans plusieurs formats de façon à ce qu’elle soit accessible à toutes les bourses. Une attention bien sympathique, surtout quand on voit le prix de la première édition intégrale de Delcourt que j’ai en ma possession ou pire, celle de Pannini, justement, en édition Deluxe sortie il y a quelques années (pas trop), quand ils ont récupéré le catalogue DC.

Enfin, passons, car c’est le film qui m’intéresse aujourd’hui. Approximativement 2h40 de métrage, la version longue faisant légèrement plus de 3h étant prévue dans les salles US pour cet été.

Mon principal problème avec cette adaptation, c’est justement que je connais un peu trop bien la version BD. Cela a légèrement ralenti mon immersion dans l’histoire, en particulier à cause de choix pris dans le scénario et le montage qui ne m’ont pas toujours paru judicieux.

Tout d’abord, l’intro avec la mort du Comédien n’avait pas besoin d’être si longue, mais en plus, met bien en avant l’un des plus gros défauts du film à mon gout. En gros, je trouve que la façon dont se battent les personnages est un peu over the top. À la base, la force de l’histoire est que ne sont que des hommes et femmes normaux qui mettent un costume pour se battre et faire la justice. Certes, ils sont entrainés, mais dans le film, les personnages ont une force presque surhumaine qui rend alors assez difficile l’adhésion au concept qui, de toute façon, est un peu éludé. L’histoire préférant largement se concentrer sur le Comédien. Cela résultera en une suite de flashbacks qui sont tous rassemblés presque au même moment. Je ne suis pas sûr qu’il y avait besoin de tout ça pour que le spectateur lambda saisisse quel type de pourri était ce « héros ». De plus, The Keane Act n’est pas très bien explicité, alors qu’il est à la base de ce que sont devenus les personnages, mais surtout, il montrait l’aspect litigieux des Costumes.

Il y a encore beaucoup d’autres petites choses, mais il faut bien admettre que l’ensemble réussit à être cohérent et à contenir les éléments nécessaires à la compréhension de l’intrigue et des personnages. On y perd peut-être juste un sens de lecture, la touche métaphorique d’Alan Moore qui tend à donner plus d’épaisseur à l’œuvre sur le papier, mais qui n’aurait certainement fait que compliquer la compréhension à l’écran, surtout que les années 80 sont bien loin et la conjoncture de l’époque est ignorée de beaucoup de jeunes qui n’ont pas, ou trop peu, de souvenirs de l’URSS et de tout le reste.

Dans ce sens, la seconde partie se montre bien plus attrayante, se concentrant sur l’intrigue même et non sur l’univers dans lequel elle prend place. Les personnages sont tous en mouvements, et Rorschach a droit d’être plus développé, même si là encore, j’aurais aimé plus, car c’était vraiment lui la mascotte de la BD, et sa personnalité trouble était un objet de fascination.

Côté simplification de l’histoire, la fin a été changée, mais reste la même. La forme varie, mais cela ne change finalement pas grand-chose, car ce ne sont que des éléments qui ont été remplacés par d’autres plus en adéquation avec le format et qui permet de rendre plus simple la compréhension de la décision de Manhattan à la toute fin.

Sinon, j’en oublie surement. La réalisation, par exemple. Dans l’ensemble, c’est assez irréprochable, car on évite au maximum les effets tape-à-l’œil dans les scènes d’actions, même si certains ralentis auraient pu être évités. Les décors sont sublimes, mais je trouve assez dérangeant de voir à quel point les détails ont été poussés de ce côté-là, quand on voit certains changements effectuer dans l’histoire qui se retrouve en conséquence un peu amplifiée. La sélection musicale est très bonne, mais l’utilisation dans le film est parfois abusive, pour ne pas dire intrusive. Zack Snyder a certainement voulu en caser un max pour se faire plaisir, mais il aurait pu s’abstenir à plusieurs occasions. Les acteurs sont assez bons. Le fait qu’ils n’y aient pas de grosse tête d’affiche est une bonne chose, car même si on a déjà croisé tous les acteurs, ceux si ne sont pas spécialement associés  à une image qui aurait pu modifié la perception que l’on pouvait avoir des personnages. J’avais entendu du mal de Malin Akerman, mais ce n’est pas du tout justifié. À part sa coiffure et le fait qu’elle est peut-être légèrement trop jeune pour le rôle, elle ne sonne pas faux du tout.

J’en aie écrit assez long et j’oublie certainement beaucoup de choses, c’est certains (j’ai été déçu de la disparition des scooters des neiges à la fin), mais je vais m’arrêter là. Dans l’ensemble, c’est un très bon film, car son histoire de base l’est et qu’elle est respectée, donc, c’est un plus indéniable. Pour la note, j’avoue que ce n’est pas évident, je vais donc me décidé pour un A. À prendre avec en tête le fait que je ne suis peut-être pas le plus objectif qui soit avec Watchmen.

A

Candids: Abbie Cornish – Watchmen Premiere

mercredi 04 mars 2009 à 20:20

Deux choses : 1/ il y avait du monde à la première de Watchmen à Hollywood, mais je ne me sentais pas d’humeur de poster beaucoup de photos, j’ai donc sélectionné Miss Cornish qui est une actrice que j’aime beaucoup, mais qui a tendance à se faire vraiment trop discrète. Du coup je saute sur l’occasion. 2/Non, je n’ai pas une obsession sur les australiennes, voir même sur l’Australie, c’est juste le fruit du hasard. Je dois avoir des affinités, c’est tout.

Watcharama

samedi 28 février 2009 à 15:43

J’aime à peu près tout ce qui se rapporte à Futurama, sauf le fait que je n’ai toujours pas reçu le dernier DVD. Du coup, je trouve cette version « Futurama » du trailer de Watchmen excellente. Sans objectivité aucune, donc, je vous laisse juger.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=huVx9YtPDzE]

Who Watches the Watchmen?

vendredi 20 février 2009 à 17:03

Mais ce n’est pas possible, on parle tout le temps de la même chose ici !!!!!! Enfin, ce n’est pas de ma faute, la sortie du film est toute proche, le marketing tourne à plein régime et ce coup-ci, c’est encore un fois plutôt pas mal.

En gros, le concept est que en 1983, sur une sorte de MTV appelé Veidt Music Network (VMN), il y a une émission spécial le top des watchmen et forcément Veidt arrive en tête. On retrouve l’esprit MTV avec l’ambiance 80’s, c’est totalement inutile, mais vraiment bien foutu. En tout cas, ceux qui font la promo sont à fond dans le trip et ont d’excellentes idées.

Et puis, une fois le film sorti, promis, je vous en parlerais moins. Plus que quelques semaines à attendre. Le pire étant qu’il y ait de forte chance que je ne le vois pas immédiatement, car, comme vous le savez, je regarde mes films uniquement en VO et par chez moi, au ciné, c’est plutôt rare (vive le DVD). Enfin bon, espérons que je n’aurais pas trop à attendre.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=sCpl3MLVwUc]

Watchmen – La loi Keene et vous (1977)

jeudi 12 février 2009 à 21:33

Parmi les éléments de promotion de Watchmen, j’étais un peu passé à côté de cette vidéo, mais j’ai réparé cette erreur. C’est plutôt pas mal pensé et ça reprend des concepts de la BD et je crains, maintenant, que ses derniers soient un peu mis en retrait. D’un autre côté, il faut bien retirer quelques trucs pour que tout rentre dans le temps imparti. Ce que je trouve excellent ici, c’est qu’une fois de plus, on retrouve des images super fidèle à la BD et ça, ça me fait bien triper. Surtout les trucs avec les costumes et le Hibou.

Bref, je vous laisse regarder dans le cas où vous aussi, vous étiez passé à côté.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=rwJ4v8PReSo]

Watchmen – International Trailer

vendredi 12 décembre 2008 à 16:57

Je pensais que ce trailer n’avait aucun intérêt, vu qu’il ne fait qu’une minute, mais je me suis trompé, car il y a pas mal de nouvelles images. Il mérite donc le coup d’œil.