Zach Galifianakis

Avez-vous déjà vu Visioneers ?

mercredi 21 août 2013 à 11:12

Visioneers (2008)

Même quand on regarde beaucoup de films, on passe à côté d’un certain nombre qui n’est peut-être pas essentiel, mais qui n’est pas pour autant sans intérêt. Avec cette nouvelle chronique, nous allons vous recommander des films peu connus et des classiques oubliés, récents ou anciens, que nous aimons bien et qui gagnent à être vus, si vous ne les avez pas encore regardés.

On commence avec Visioneers de Jared Drake.

Avant que Zach Galifianakis devienne un nom avec The Hangover, il enchainait les petits rôles et, comme c’est le cas ici, pouvait aussi tenir le premier rôle dans un film indé qui ne parvenait pas à trouver de distributeur. Cela changea une fois que l’acteur a donc fait sa célèbre virée à Las Vegas.

Lire la suite

The Hangover Part III, la fin est proche dans la première bande-annonce

jeudi 07 mars 2013 à 19:12

The Hangover Part III

Il n’aura pas été nécessaire d’attendre longtemps après l’apparition de la première affiche, voici la bande-annonce de The Hangover Part III. Au programme, un retour à Las Vegas, un enterrement, Heather Graham de retour et beaucoup d’images agencées de manière à ne pas révéler autre chose qu’une sorte de folie ambiante.

Sans trop de surprise, Alan (Zach Galifianakis) est omniprésent, car il est en général présent pour semer la pagaille et non faire avancer l’histoire. Puisqu’il est question de ne pas trop en dévoiler, ça parait donc logique que l’on se concentre sur lui. Je ne suis pas convaincu que The Hangover Part III se doive de réellement accomplir ou raconter quoi que ce soit de plus, mais il y a toujours du potentiel pour quelques bonnes blagues. En tout cas, le film sort en France le 29 mai 2013.

Lire la suite

The Hangover Part III canalise l’esprit d’Harry Potter et les reliques de la mort

jeudi 07 mars 2013 à 10:48

The Hangover Part III nous offre une première affiche promotionnelle qui est de plus inattendue puisqu’elle est composée de façon à faire référence à Harry Potter and the Deathly Hallows: Part II, le dernier de la série.

La trilogie doit donc arriver à son terme ; Alan (Zach Galifianakis) et Mr. Chow (Ken Jeong) s’affronteront-ils dans les ruines de Las Vegas ? Probablement pas, mais il faut bien miser sur les personnages responsables de la partie la plus efficace de la série au niveau de l’humour. En tout cas, on peut espérer que les gags seront aussi inspirés que l’approche choisie pour cette affiche.

Pour teminer, The Hangover Part III sort en France le 29 mai 2013.

The Hangover Part III

The Campaign (Moi, député – 2012)

mardi 06 novembre 2012 à 9:26

En cette période de campagne électorale aux États-Unis, nous avons le droit aux pires absurdités de la part de politiciens de tous bords. À dire vrai, c’est aussi marrant qu’effrayant quand on y pense un peu. Le cirque électoral est ici le moteur de The Campaign, étrangement titré Moi, député en France, car La Campagne avait surement une consonance trop provinciale.

Cette comédie de Jay Roach suit Cam Brady qui a déjà été élu au congrès 4 fois en tant que représentant de son district. La 5ème fois ne devrait pas poser de problème, mais Cam est légèrement hors de contrôle et les puissants frères Motch sautent sur l’occasion pour lancer leur propre candidat qui pourrait le battre et représenter leurs intérêts en échange. Le pigeon est Marty Huggins, un brave père de famille qui est issu d’une lignée d’homme politique.

Lire la suite

The Campaign a désormais un trailer prometteur

vendredi 11 mai 2012 à 21:34

Après les deux vidéos promotionnels des candidats de The Campaign, le film s’offre à son tour un véritable trailer. Ce dernier semble bien confirmer que ce nouveau film de Jay Roach pourrait bienêtre une des bonnes comédies de l’été (je ne sais même pas s’il y en a d’autres de programmées). Pour rappel, l’histoire se centre sur Cam Brady (Will Ferrell), un candidat au congrès qui va perdre des investisseurs après une grosse gaffe. Ceux-ci vont alors transformer un petit opposant, Marty Huggins (Zach Galifianakis), en un autre candidat de choix. La guerre électorale est donc ouverte.

La campagne électorale débute pour Will Ferrell et Zach Galifianakis

lundi 07 mai 2012 à 19:39

The Campaign, la nouvelle comédie de Jay Roach débute sa campagne virale. L’histoire se centre sur Cam Brady (Will Ferrell), un candidat qui va perdre des investisseurs après une grosse gaffe. Ceux-ci vont alors transformer un petit opposant, Marty Huggins (Zach Galifianakis), en un autre candidat de choix. La guerre électorale est donc ouverte.

Cela se présente clairement comme une gentillette satire politique et ça tombe plutôt bien, puisque la campagne présidentielle américaine ne fait que débuter que le film sortira cet été dans son pays – de quoi attirer du monde. En entendant, les Super Pacs des deux candidats ne chôment pas et nous offre des clips, chacun visant à montrer pourquoi chaque candidat est meilleur que l’autre.

Lire la suite pour voir les clips.

Lire la suite

The Hangover Part II (2011)

dimanche 30 octobre 2011 à 18:50

Il y a deux ans, The Hangover a rencontré un succès qui n’était pas nécessairement mérité, mais qui lui a permis d’obtenir une suite, forcément. À partir de là, on pouvait craindre le simple recyclage et c’est plus ou moins ce que cette suite s’efforce de délivrer.

Il y a clairement un effort de fait pour ne pas simplement reproduire les gags du premier, mais d’un autre côté, le scénario semble être prisonnier d’une structure loin d’être flexible. Bref, la suite c’est comme le premier, mais à Bangkok et ce n’est pas Doug qui est perdu, c’est Teddy, le futur beau-frère de Stu – puisque cette fois c’est lui qui se marie. Il est d’ailleurs dommage que Doug n’ait pas rejoint ses amis dans cette nuit de folie, ça aurait certainement apporté un peu de fraicheur. À la place, ils ont retrouvé Chow, puisqu’il fallait bien que Ken Jeong soit de retour, il était l’un des atouts comiques du premier.

Du côté du trio de tête, Bradley Cooper se fait assez discret, Ed Helms tente d’en imposer plus qu’il ne le peut – j’ai tendance à trouver qu’il est assez limité en tant que tête d’affiche – et Zach Galifianakis a l’avantage d’avoir un personnage tellement à côté de la plaque qu’il peut se contenter de se mettre en mode automatique pour simplement dominer ses collègues.

Enfin, question comédie, il y a quelques twists et gags qui fonctionnent correctement, mais Bangkok rend l’ensemble bien plus glauque que Vegas et ça devient presque trop poisseux pour vraiment faire rire. J’avais parfois l’impression qu’on était à deux doigts de virer au film d’horreur. Étrange.

The Hangover part II est sans surprise dispensable, n’offrant finalement qu’une aventure bonus pour ceux qui en voulaient juste un peu plus. Je pense que revoir le premier me sera suffisant si jamais j’ai envie de me replonger dans l’ambiance. Et puis, il est préférable de ne pas avoir Mike Tyson qui chante, car c’est tout bonnement horrible.

Réalisateur : Todd Phillips ; Scénaristes : Todd Phillips, Scot Armstrong, Craig Mazin.
Casting : Bradley Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis, Justin Bartha, Ken Jeong, Jeffrey Tambor, Jamie Chung, Bryan Callen, Mason Lee, Paul Giamatti, Sasha Barrese, Gillian Vigman, Yasmin Lee, Nirut Sirijanya.

Due Date (Date Limite – 2010)

mardi 01 février 2011 à 23:00

Commençons par le commencement : Due Date, c’est l’histoire de Peter se retrouvant obligé de traverser les États-Unis avec Ethan, et ce n’est pas une sinécure. Un point de départ classique, qui ne tient donc que sur son duo pour se démarquer.

Après le gros succès rencontré par The Hangover, le nouveau film de Todd Phillips semblait plus ou moins attendu. Personnellement, j’en ai parlé ici avant tout car il y a Robert au générique, n’ayant pas trouvé The Hangover aussi hilarant que sa réputation le veut.

Pour le coup, j’imagine que cela a dû aider avec Due Date, dans le sens où je n’avais pas de grandes exigences et qu’en grande partie le film les a remplies. En gros, ce n’est pas supra drôle, mais il y a des dialogues vraiment hilarants et c’est en somme par à-coups. Quelques moments par-ci par-là, et j’ai surtout eu l’impression qu’il était bien plus drôle à force qu’on progressait dans l’histoire. Le long-métrage ne prend pas de risques et il reste codifié, mais il tient la route.

Le personnage qu’incarne Zach Galifianakis (type-cast pourrais-je dire) est du genre dangereux, ce que j’entends pas là c’est que c’est humoristiquement à double tranchant, cela pouvant entraîné aisément l’histoire vers le fond en devenant trop lourd, mais il s’en sort pas trop mal, et j’ai bien aimé le fait qu’il soit fan de Two and a Half Men (les petites références et les cameos à la fin sont plutôt sympathiques). J’ai apprécié que le personnage de Robert Downey Jr. ne soit pas juste le gars dans la galère, mais qu’il ait aussi un tempérament, ce qui permet de véritablement faire naître et développer le duo.

Due Date a donc fait ce que j’attendais de lui ; c’était sympathique, quelques vrais bons rires et un ensemble léger qui se visionne avec plaisir.

Réalisateur : Todd Phillips; Scénaristes : Alan R. Cohen, Alan Freedland, Adam Sztykiel, Todd Phillips.
Casting : Robert Downey, Jr., Zach Galifianakis, Michelle Monaghan, Juliette Lewis, Jamie Foxx, RZA, Matt Walsh, Danny McBride, Todd Phillips, Mimi Kennedy, Keegan-Michael Key, Aaron Lustig, Nathalie Fay, Sharon Morris, Marco Rodríguez, Howard Fine, Charlie Sheen, Jon Cryer.

Première(s) image(s) de Sherlock Holmes 2, Hangover 2 et plus …

mercredi 24 novembre 2010 à 14:50

Thanksgiving oblige, l’actualité s’est calmée, et si la déferlante de bandes-annonces s’est arrêtée, nous avons quand même le droit au traditionnel premier aperçu (en photo) pour un certain nombre de films : Sherlock Holmes 2, The Hangover 2, Horrible Bosses, Final Destination 5 & The Apparition.

Sherlock Holmes 2Robert Downey Jr., Jude Law, Noomi Rapace.

Lire la suite