The Blind Side (2009)

samedi 27 février 2010 à 22:46

Résumé : Au Tenessee, Michael Oher, un jeune noir américain, trouve sa voie grâce à l’amour de sa famille adoptive et à son talent pour le football.

Cette année, avec les nouvelles règles des Oscars, il faut admettre que cela permet à la liste de sonner moins académique. Et si The Blind Side a le côté histoire vraie qu’Hollywood affectionne tant, il ne possède ni la tragédie qui va souvent avec, et finalement a plus le côté petit film fait avec le cœur que production académique.

S’il possède donc quasiment tous les ingrédients du genre, il se révèle être scénaristiquement plus abouti et pour le coup mieux construit. Cela ne le rend pas incontournable entre nous, et il possède quelques défauts comme quelques baisses de régimes qui aurait pu être évité si le film avait été raccourci ne serait-ce que de dix minutes.

Au fond, c’est le genre de films que j’aime bien. C’est le type d’histoire que j’aime voir car elles sont honnêtes, elle renvoie une image positive et avec de l’espoir, et rendent à leur façon la vie plus douce. Je suis une rêveuse et j’y crois encore, alors forcément, j’aime bien voir des longs-métrages qui me disent que j’ai de bonnes raisons d’y croire encore.

Ce qui différencie Blind Side des autres est presque son contexte social, à Memphis au sein d’une famille républicaine. Des gens biens, ce qui n’est entre nous pas désagréable à voir – ce qui n’empêche aucunement quelques petites scènes de pointer du doigt l’esprit un peu fermer de certains. Sandra Bullock est vraiment épatante dedans, son personnage est une femme qui a de la personnalité et qui en veut. Elle est clairement le cœur de cette heureuse famille.

Dans tout cela, j’en oublierais presque le football, qui n’arrive pas tout de suite sur le tapis pour tout dire. Le coach qui va entrainer Michael Oher n’est clairement pas le coach Taylor, si vous voulez mon avis ! Enfin, les scènes sont pas mal faites, et en même temps assez frustrantes car elles n’illustrent pas forcément les moments les plus trépidants d’un match, mais le fait même qu’elles réussissent à nous plonger un peu dans l’action montrent qu’elles sont assez bien filmés.

The Blind Side fait passer un moment sympathique, et le film a suffisamment de cachet (et un casting assez fort) pour réussir à se démarquer. C’est déjà en soi une jolie réussite.

Réalisateur & scénariste : John Lee Hancock.
Casting : Sandra Bullock, Quinton Aaron, Kathy Bates, Tim McGraw, Jae Head, Lily Collins, Ray McKinnon, Ashley LeConte Campbell, IronE Singleton.