The Boondock Saints II: All Saints Day (2009)

samedi 13 février 2010 à 23:01

Résumé : Les frères McManus vivent désormais une vie calme avec leur père en Irlande, mais quand ils apprennent la mort d’un prêtre à Boston par la mafia, ils font leur retour pour délivrer leur justice.

Les Saints sont donc de retour à Boston pour dispenser leur pardon à coup de flingues. La suite était attendue par beaucoup de fans dont certains ont été déçus. Honnêtement, il n’y a pas vraiment de raison, même si cette suite est inférieure à l’originale, mais c’était prévisible. Déjà, le premier n’était pas un chef-d’œuvre, mais un film totalement décomplexé qui poussa son délire au maximum avec son message impossible à assumer et ses personnages trop gros pour être vrais.

Le second ne refait pas l’histoire du premier, bien que certains éléments sont repris, comme par exemple le remplacement de Rocco par Romeo, les deux étant similaires dans le rôle du sidekick motivé, un peu à la ramasse, mais sont différents sur pas mal de points, notamment au niveau de la relation qui les lie aux frères. À part ça, on retrouve le trio de flics incapables, Rocco fait un retour dans des scènes de rêves, on revoit également brièvement Willem Dafoe qui est remplacé par Julie Benz (avec un accent du sud un peu gros), et il y a les mafieux qui se font descendre, comme on s’en doute.

Là où ça fonctionne moins bien, c’est dans l’histoire. La justification du retour est bien trouvée et tout le début est moyennement bien monté, mais tient la route convenablement. Quand Julie Benz dévoile un peu plus son jeu, ça commence à dérailler un peu, mais c’est surtout le fait que derrière toute l’affaire se cache une main à peine visible qui manipule tout et qui enlève pas mal de fluidité, sans parler de l’intérêt à certaines scènes. Judd Nelson en pâtit d’ailleurs beaucoup avec son rôle qui devient vite obsolète.

Enfin bref, dans l’ensemble, c’était plutôt sympa bien qu’un peu trop long (environ 1h50 quand même). Moi qui avait vraiment apprécié le premier, j’ai bien aimé cette suite, même si elle a vraiment tardé à venir. 10 ans, quand même ! Le gros avantage, c’est que l’esprit est le même, donc bien que ça n’est pas cinématographiquement mémorable, c’est toujours bien sympa pour faire passer la soirée.

Réalisateur & Scénariste : Troy Duffy.
Casting : Norman Reedus, Sean Patrick Flanery, Clifton Collins Jr., Judd Nelson
, Julie Benz, Peter Fonda, Billy Connolly, David Della Rocco, Brian Mahoney, David Ferry.