The Grandmaster (Yi dai zong shi – 2013)

mardi 16 avril 2013 à 9:33

The Grandmaster (Yi dai zong shi - 2013)

Après quelques années d’absence, Wong Kar-wai fait son retour avec un film d’action historique qui nous propose de couvrir à peu près deux décennies de l’Histoire chinoise à l’aide de grands maitres en arts martiaux, en particulier Ip Man, Gong Yutian et sa fille Gong Er.

Tout commence avec Gong Yutian qui déclare à ses collègues qu’il prend sa retraite et qu’il veut passer le flambeau à un héritier au nord et à un au sud. Une bonne excuse pour nous offrir un tour d’horizon des différentes écoles d’arts martiaux et pour quelques scènes de combats. Il devient cependant rapidement évident que The Grandmaster n’est pas destiné à suivre une route classique.

The Grandmaster (Yi dai zong shi - 2013)

Wong Kar-wai a entre les mains un sujet qui s’annonce assez dense et, pour le traiter, il va adopter une approche plus atmosphérique et philosophique que didactique. La construction de son histoire est d’ailleurs assez déstabilisante au départ et, même au bout d’un certain temps, se perdre dans le récit est aisé. Il faut dire qu’il n’y a pas un fils conducteur réellement dominant, mais plusieurs, et aucun ne parait en mesure de prendre de l’ampleur. Avec un montage par moment confus, on passe d’un bout d’histoire à un autre de façon plus ou moins abrupte. Tout ceci n’est en plus pas appuyé par les dialogues remplis de paraboles qui s’enchainent parfois à outrance, ce qui n’aide d’aucune manière à développer les personnages, tout particulièrement tous ceux qui foisonnent au second plan et qui sont traités au mieux comme des éléments du décor.

Mais quel décor ! Les réflexions sur l’honneur, la passion et l’engagement de soi dans un art trouvent plus une résonance dans la plastique du film que dans son approche narrative. The Grandmaster est tout simplement sublime. De ses mouvements de caméra qui nous entrainent dans un ballet enivrant à la photographie d’une beauté incroyable qui nous sert une palette de couleurs aussi nuancées que contrastées, Wong Kar-wai compose chaque séquence avec une minutie à couper le souffle.

The Grandmaster (Yi dai zong shi - 2013)

The Grandmaster (Yi dai zong shi - 2013)

Ce long métrage est un véritable plaisir pour les yeux, une composition cinématographique qui cherche avant tout à être une œuvre d’art. C’est sa force première et son principal défaut donc, étant donné que si l’expérience du visionnage conserve son intérêt jusqu’au bout, ce n’est pas pour ce que le film a à dire, mais pour ce qu’il a à montrer. Ne pas avoir un niveau équivalent entre l’esthétique et la narration est douloureux, car il y avait vraiment de quoi faire une pièce de cinéma monumentale, mais le résultat est avant tout un bel objet qui a comme mérite de ne pas sonner totalement creux. Avec un meilleur montage et une histoire qui s’éparpille moins, il aurait été aisé de pardonner à The Grandmaster ses faiblesses pour ne se focaliser que sur ses qualités, mais on en est loin.

The Grandmaster (Yi dai zong shi - 2013)

Réalisateur & Scénariste : Wong Kar-wai.
Casting : Tony Leung, Zhang Ziyi, Chang Chen, Zhao Benshan, Song Hye-kyo, Wang Qingxiang.